27.10.2020 à 17:51

CyclismeSur la Vuelta, Michael Woods remet ça

Le Canadien, qui avait déjà gagné une étape en 2018, a remporté la 7e étape du Tour d’Espagne. Carapaz reste en rouge.

Michael Woods a lâché ses compagnons d’échappée juste avant la flamme rouge.

Michael Woods a lâché ses compagnons d’échappée juste avant la flamme rouge.

AFP

Le Canadien Michael Woods s’est imposé lors de la 7e étape du Tour d’Espagne à Villanueva de Valdegovía dans le Pays basque où le leader du classement général Richard Carapaz n’a rien lâché sur ses adversaires.

À 34 ans, Michael Woods (Education First) signe son deuxième succès dans l’un des trois principaux tours. Il avait déjà remporté la 17e étape du Tour d’Espagne en 2018.

Membre de l’échappée massive du jour (36 coureurs), le puncheur canadien est passé à l’attaque avec quatre autres fuyards dans le Puerto de Orduña, la dernière difficulté répertoriée de la journée (7,8 km à 7,7%).

Attaque décisive

Avant de placer son offensive décisive juste avant la flamme rouge pour s’imposer devant les Espagnols Omar Fraile et Alejandro Valverde.

Deux jours après sa deuxième place à Formigal, le Canadien s’est cette fois imposé dans une étape sans changement aux avant-postes du classement général.

Le leader équatorien d’Ineos, Richard Carapaz, reste porteur du maillot rouge avec 18 secondes d’avance sur le Britannique John Carthy et 20 secondes sur l’Irlandais Daniel Martin. Primoz Roglic est lui quatrième, à 30 secondes.

Du côté des Suisses, le meilleur est le Vaudois Gino Mäder, qui pointe au 18e rang, à 4’04’’ de Carapaz. Suivent Reto Hollenstein (67e à 55’33’’), Matteo Badilatti (75e à 59’39’’) et Enrico Gasparotto (98e à 1 h 14’ 45”).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé