Savoie - Sur un toit de voiture perché, au milieu de la rivière
Publié

SavoieSur un toit de voiture perché, au milieu de la rivière

Un jeune conducteur qui s’était assoupi au volant entre Chambéry et Albertville a été miraculeusement repéré jeudi matin, prisonnier de son île de fortune.

L’Isère à hauteur d’Aiton, en Savoie.

L’Isère à hauteur d’Aiton, en Savoie.

Google Earth.

Un jeune conducteur qui s’était assoupi au volant dans la nuit de mercredi à jeudi, entre Chambéry et Albertville, en Savoie, a fait un plongeon dans la rivière Isère, au niveau d’Aiton, rapporte «Le Dauphiné». C’est un chauffeur routier qui l’a repéré et a alerté les secours, jeudi vers 9 heures du matin. Il croyait avoir aperçu un homme accroché à un arbre dans le cours d’eau.

Ce n’était en fait pas un arbre qu’ont découvert les secours à leur arrivée, mais la voiture semi-immergée du jeune homme, âgé de 23 ans, sur laquelle il avait trouvé refuge dans un réflexe salutaire.

Ainsi immobilisé sur son île de fortune, ce dernier aurait pu rester bloqué de nombreuses heures supplémentaires, la rivière étant peu visible à hauteur de voiture depuis la départementale. La victime n’avait de plus pas la possibilité de donner l’alerte par ses propres moyens, son téléphone mobile ayant été perdu lors de l’accident. Personne d’autre que le chauffeur, qui a pu constater l’anomalie du haut de sa cabine, n’avait donné l’alerte.

Sur place, des plongeurs ont pu atteindre le toit du véhicule resté au-dessus du niveau de l’eau et ramener l’accidenté indemne sur le bord de la rivière. Son état ne nécessitant pas d’hospitalisation, le jeune homme a pu être récupéré par sa mère, précise Le Dauphiné.

(JChC)

Votre opinion