Mondiaux de curling - Surprise par l’Italie, la Suisse écrase la Russie
Publié

Mondiaux de curlingSurprise par l’Italie, la Suisse écrase la Russie

À cause de sa défaite contre les Transalpins dans la nuit de lundi à mardi, le CC Genève a manqué l’occasion de prendre la tête de la compétition. Mais l’équipe a réagi de fort belle manière.

par
Sport-Center
Après 7 matches, le bilan de l’équipe de Suisse est de cinq victoires pour deux défaites.

Après 7 matches, le bilan de l’équipe de Suisse est de cinq victoires pour deux défaites.

freshfocus

Après avoir subi contre les États-Unis, champions olympiques en titre, sa première défaite lors des Mondiaux de Calgary, l’équipe de Suisse avait l’occasion de rebondir face à l’Italie, dans la nuit de lundi à mardi. Le CC Genève, composé de Peter de Cruz, Sven Michel, Valentin Tanner et Benoît Schwarz, a cependant manqué le coche, concédant un deuxième revers consécutif.

Dans une partie très fermée, les Italiens ont pris l’avantage au 8e end, leur permettant de mener 3-2. La Suisse n’a alors réussi à marquer qu’un seul point, laissant l’avantage de la dernière pierre à la formation de Joël Retornaz pour le 10e et dernier end. Cette dernière n’a alors pas tremblé, s’imposant 4-3.

Quelques heures plus tard, l’équipe de Peter de Cruz a parfaitement relevé la tête, avec une large victoire contre les Russes. Elle a commencé très fort en marquant trois points lors du premier end, puis en volant une pierre à leurs adversaires pour mener 4-0. Un début de match parfait. Les Genevois n’ont ensuite plus lâché leur os, gagnant finalement 8-2.

«Après une défaite amère contre l’Italie, nous avons su rapidement faire le break contre les Russes. Ce début de match nous a vraiment facilité la tâche. Avec l’enchaînement des rencontres, c’était agréable d’en avoir une facile», a commenté le skip suisse Peter de Cruz.

Deux prochains matches difficiles

Avec un bilan de cinq victoires pour deux défaites, la Suisse occupe le deuxième rang du tournoi canadien, à égalité avec le Canada, l’Écosse, la Russie, la Suède et les États-Unis qui comptent tous dix points. C’est la Norvège qui mène le bal, aussi avec dix unités au compteur, mais avec un match de moins.

Lors de ses prochaines rencontres, le CC Genève défiera les Norvégiens (mardi à 22h), puis les Écossais (mercredi à 3h du matin). Deux duels très importants pour rester dans le haut du classement. Avant de jouer contre des équipes supposées moins fortes, comme la Corée du Sud, le Danemark, la Chine et les Pays-Bas.

Votre opinion