Vote: «Surveiller ceux qui nous surveillent»
Publié

Vote«Surveiller ceux qui nous surveillent»

Après l’acceptation de la loi sur le renseignement, le Préposé valaisan à la protection des données invite les citoyens à se mobiliser pour défendre leur vie privée.

par
Fabien Feissli
La lettre type de Sébastien Fanti permet à tout un chacun de connaître les données à son sujet détenues par le Service de renseignement.

La lettre type de Sébastien Fanti permet à tout un chacun de connaître les données à son sujet détenues par le Service de renseignement.

Yvain Genevay

Déçu de l’acceptation de la loi sur le renseignement, Sébastien Fanti invite ses concitoyens à se mobiliser. Le Préposé cantonal valaisan à la protection des données propose donc une lettre type à envoyer au Service de renseignement de la Confédération (SRC). «L’objectif, c’est de leur demander ce qu’ils savent sur nous aujourd’hui pour pouvoir comparer avec les données qu’ils auront accumulées dans 5 ans», explique-t-il tout en se félicitant que la lettre ait déjà été téléchargée des centaines de fois depuis dimanche.

Votre opinion