Actualisé

Procès en TurquieSuspecté d'une tuerie à Berne en 1998, il se dit innocent

Quinze ans après le quadruple meurtre dans un tea-room bernois, le «Safari», un suspect turc se retrouve devant un tribunal d'Istanbul depuis jeudi.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Reuters

L'homme âgé de 54 ans clame son innocence. Il risque la prison à vie en Turquie.

Le procès a été interrompu dès jeudi et reprendra le 22 août, a annoncé l'agence de presse turque Anadolu. Le verdict est attendu à la fin de l'été ou en automne.

Le quadruple meurtre avait fait parler de lui aussi bien en Suisse qu'en Turquie. Le gérant kurde du «Safari», situé en pleine ville de Berne, un cuisinier turc, un serveur turc et un vendeur suisse d'automates à jeux avaient été abattus le 27 juillet 1998 au soir. Il s'agit de l'un des plus importants crimes non élucidés de Suisse.

Les enquêteurs partent du principe que l'attaque visait le gérant et que les trois autres victimes se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment. Le motif reste inconnu, de même que le nombre de complices.

Des traces d'ADN sur la kalachnikov trouvée sur les lieux du crime chargent le suspect, arrêté par la police turque en novembre dernier. Comme il s'agit d'un ressortissant turc, il ne peut être extradé en Suisse. Il affirme ne pas connaître le tea-room bernois et n'avoir jamais possédé de kalachnikov.

Votre opinion