Actualisé 21.07.2020 à 09:40

Football

Le chef mat’ du LS suspendu pour avoir nargué le banc de GC

Filipe Vieira, le responsable matériel du Lausanne-Sport, a écopé de deux matches de suspension pour être entré sur le terrain après le but victorieux de son équipe, vendredi.

par
Sport-Center
Les Lausannois n’ont pas contenu leur joie après le but victorieux vendredi.

Les Lausannois n’ont pas contenu leur joie après le but victorieux vendredi.

Keystone

Le Lausanne-Sport jouait bien plus qu’un match, et Dan Ndoye a marqué bien plus qu’un but. Vendredi soir, tous les regards étaient tournés vers la Pontaise, où se déroulait le choc au sommet de Challenge League. Un duel qui valait avant tout pour son enjeu - la lutte pour la première place et la promotion directe en Super League - durant lequel la tension est montée crescendo. Si bien que les supporters vaudois ont cru plus d’une fois au scénario catastrophe, à mesure que Grasshopper tissait sa toile et inquiétait le dernier rempart lausannois Mory Diaw.

C’est au paroxysme de cette pression qu’est intervenue la délivrance. Une volée de Dan Ndoye déviée dans ses propres filets par le malheureux Elias Mesonero. Synonyme de victoire, synonyme (ou presque) d’ascension dans l’élite, synonyme (surtout) d’un immense soulagement et d’une joie difficilement contrôlable.

Célébration collective

Filipe Vieira fait partie de ces Lausannois qui ont eu du mal (ou n’ont pas cherché) à contenir les ardeurs. Il faut dire que les dernières semaines avaient été particulièrement anxiogènes au Lausanne-Sport. Quoi qu’il en soit, le chef matériel du club a imité ses joueurs, partis célébrer cette réussite vers le poteau de corner. Les membres du staff n’ayant pas le droit de pénétrer sur le terrain, l’homme s’est aussitôt fait remettre à l’ordre par M. Dudic.

L’arbitre de la rencontre s’est d’ailleurs montré particulièrement catégorique sur ce coup-là: carton rouge, sans discussion. Il faut dire que Filipe Vieira semble avoir au passage chambré le banc et certains joueurs zurichois. Pour le faire réfléchir, la Swiss Football League l’a sanctionné de deux matches de suspension. Pour sûr, une promotion de son équipe le consolerait largement.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé