Automobilisme: Suzuka, retour chez les fans

Publié

AutomobilismeSuzuka, retour chez les fans

A Suzuka, les amateurs de F1 sont plus passionnés qu'ailleurs. Ils restent figés dans leurs tribunes même quand il fait noir, même quand il n'y a plus rien à voir.

par
Luc Domenjoz Suzuka

----------

La plus grande fan de Sébastien Buemi

----------

Tout comme à Singapour, Sébastien Buemi est présent à Suzuka en tant que troisième pilote des écuries Red Bull et Toro Rosso. C'est aussi l'occasion de revoir Sanae Hirakawa, la plus grande fan du Vaudois: « Elle m'attend pendant des heures à la sortie du paddock, et elle me remet toujours des petits cadeaux qu'elle a fait pour moi. Des albums photos découpés à la main, par exemple. Elle vient même sur des courses européennes et aux 24 Heures du Mans pour m'apercevoir. » Il n'y a qu'une Japonaise qui puisse atteindre un tel niveau de passion.

----------

Suzuka mon Amour

A Suzuka, les fans trouvent tout ce dont ils peuvent rêver, et même davantage: les dizaines de boutiques réparties autour du circuit vendent une incroyable variété de produits dérivés liées à la Formule 1. Ici, on peut encore acheter des vestes de l'écurie Minardi (disparue depuis… 2005!) ou des tasses aux couleurs de Michelin (retiré de la Formule 1 en 2006), sans compter tous les porte-clés ou mouchoirs imaginables aux couleurs des équipes actuelles.

----------

Des fans patients

En face des stands, la tribune principale compte des centaines de fans dès le jeudi, simplement pour regarder les mécaniciens s'affairer dans les garages des écuries, situés juste en face.

La nuit tombée, les vrais fans restent, malgré le froid, pour continuer de vivre avec ce monde de la F1 qu'ils ne peuvent que rêver le reste de l'année. A la sortie du circuit, un camping parfaitement ordonné leur permet de se reposer quelques heures avant de faire la queue dès le petit matin pour être les premiers à entrer dès l'ouverture des portes, à 6 heures.

A l'apogée de l'époque « Ayrton Senna », qui était considéré comme un Dieu vivant au Japon, les organisateurs tiraient au sort les 300 000 chanceux autorisés à acheter des billets. Ils recevaient alors plus d'1.2 million de demandes.

----------

Sebastian Vettel se moque de la Q4

Après la désastreuse séance Q2 des qualifications de Russie (les cinq voitures qui y ont été éliminées n'ont même pas tourné), la rumeur veut que le règlement change pour n'éliminer que quatre monoplaces pendant les deux premières phases des qualifications, puis d'ajouter une Q4 à huit voitures. Interrogé sur cette idée, Sebastian Vettel s'est montré plutôt moqueur: « Franchement, je me demande bien de quoi nous parlerons dans dix ans. Est-ce qu'on discutera de faire une Q9 ou une Q10? Tout ça n'a aucun sens. » Stoffel Vandoorne, assis à ses côtés, ajouta qu'il se moquait de cette idée, puisqu'il était de toute façon éliminé en Q1!

Ton opinion