Hockey sur glace: Svoboda ne partira pas mais devrait être destitué

Publié

Hockey sur glaceSvoboda ne partira pas mais devrait être destitué

Dernier du classement, le Lausanne HC s’apprête à réagir. Selon «24Heures», Petr Svoboda ne s’occupera plus de la gestion sportive. John Fust devrait lui succéder… et éventuellement céder sa place sur le banc.

par
Cyrill Pasche
Petr Svoboda devrait être destitué de la gestion sportive du LHC.

Petr Svoboda devrait être destitué de la gestion sportive du LHC.

freshfocus

Le Lausanne HC a convoqué une conférence de presse vendredi matin à 10 heures. En soirée, le LHC, qui a chuté à la dernière place du classement (14e), s’apprête à affronter le CP Berne à la Vaudoise aréna avant de se rendre à Genève samedi pour le derby lémanique.

Selon «24 Heures», un jeu de chaises musicales va avoir lieu au cours des prochains jours. Le décrié Petr Svoboda, directeur des opérations hockey du LHC et cible d’une banderole hostile des fans le 22 octobre dernier, devrait ainsi être destitué de la gestion sportive, où une certaine forme d’ingérence lui était notamment reprochée. Le Tchèque, actionnaire minoritaire, ne quittera toutefois pas le club, où il devrait occuper un nouveau poste, probablement à l’écart de l’équipe professionnelle.

Direction sportive du ressort de Fust

La direction sportive devrait dès lors être du ressort de John Fust, l’entraîneur actuel, qui portait déjà le titre de «directeur sportif» même si toutes les décisions, en coulisses, étaient prises par Svoboda. Si Fust reprend comme mentionné la gestion sportive, il pourrait alors être remplacé sur le banc du LHC par un nouvel entraîneur, pour autant qu’un profil adéquat soit disponible sur le marché. Un éventuel changement ne devrait pas intervenir avant les deux matches du weekend contre Berne et Genève. Le LHC, battu à deux reprises consécutives lors de ses deux derniers matches après avoir pourtant mené de trois buts, campe sur une série de cinq défaites de rang.

Ton opinion