Publié

HorlogerieSwatch Group vise les 10 milliards de ventes en 2015

L'an passé, le géant biennois a vu ses revenus progresser de 8,3% à 8,82 milliards de francs, manquant de peu l'objectif initialement convoité de 9 milliards.

Le directeur général Nick Hayek prévoit un nouveau seuil de ventes pour Swatch Group.

Le directeur général Nick Hayek prévoit un nouveau seuil de ventes pour Swatch Group.

Keystone

Swatch Group vise un nouveau record l'an prochain. Le numéro un mondial de l'horlogerie «devrait atteindre les 10 milliards de chiffre d'affaires en 2015», selon son directeur général Nick Hayek.

Mais, si les taux de change demeurent «misérables», comme actuellement, ces résultats pourraient intervenir plus tard, tempère le patron dans une interview parue dans l'hebdomadaire alémanique NZZ am Sonntag. L'an passé, le géant biennois a vu ses revenus progresser de 8,3% à 8,82 milliards de francs, manquant de peu l'objectif initialement convoité de 9 milliards.

Au seul deuxième semestre de l'an passé, les aléas monétaires ont grevé les revenus de plus de 100 millions de francs. La multinationale n'en a pas moins dégagé un bénéfice net en hausse d'un cinquième, à 1,93 milliard, au cours de l'exercice écoulé.

50 à 60 nouvelles boutiques par an

«Je n'émets jamais d'objectif pour la rentabilité et déconseille fortement de viser des marges toujours plus élevées», lance Nick Hayek. «Pour développer une marque sur le long terme, l'on ne doit pas seulement viser toujours plus de bénéfices. Raison pour laquelle nous ne livrons aucun objectif pour la profitabilité, mais seulement pour le chiffre d'affaires», rappelle-t-il.

L'entreprise prévoit d'ouvrir quelque 200 nouvelles boutiques dans les trois ans à venir, au moins 50 à 60 par année, précise le patron. «En incluant la société Rivoli à Dubaï, nous disposerons d'ici à 2017 d'un réseau d'environ 1700 magasins et espaces de vente à travers le monde.» Rivoli compte actuellement 360 points de vente.

(ats)

Votre opinion