Etats-Unis: Swiss menacé pour une Iranienne à bord

Publié

Etats-UnisSwiss menacé pour une Iranienne à bord

L'administration Trump a menacé de ne pas accorder l'autorisation d'atterrir à l'avion transportant une chercheuse iranienne.

par
Pascal Schmuck
Zurich
Samira Asgari n'a pas pu embarquer dans son vol pour Boston.

Samira Asgari n'a pas pu embarquer dans son vol pour Boston.

Keystone

La biologiste d'origine iranienne Samira Asgari a bouclé sa thèse à EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne). Ses papiers étaient en règle pour son programme de recherche post-doctoral à la Harvard Medical School de Boston mais c'était avant le décret de Donald Trump. Et comme tant d'autres, elle n'a pas pu se rendre outre-Atlantique. La chercheuse voulait savoir si le refus de Swiss de la transporter était légal.

En fait, Swiss n'a pas eu le choix: la compagnie a été menacée par l'administration Trump, comme le révèle le site américain Politico. Les Etats-Unis n'auraient en effet pas accordé l'autorisation d'atterrir à l'appareil transportant Samira Asgari. Et Swiss aurait dû s'acquitter d'une amende de 50'000 dollars.

Un fonctionnaire américain s'est opposé au voyage de la chercheuse iranienne lorsqu'elle cherchait à rejoindre les États-Unis samedi depuis Francfort. Une deuxième tentative depuis Zurich mardi n'a pas eu plus de succès, les autorités américaines maintenant leur veto.

Ton opinion