Commerce en ligne: Swiss Online Shopping va licencier
Publié

Commerce en ligneSwiss Online Shopping va licencier

L'entreprise bernoise pourrait supprimer jusqu'à près de cent emplois.

L'entreprise a été cédée en avril par le groupe Tamedia.

L'entreprise a été cédée en avril par le groupe Tamedia.

Keystone

Une importante réduction d'effectif se prépare chez Swiss Online Shopping, société qui exploite les portails de vente en ligne FashionFriends et Stromberg. Dans le pire scénario, l'entreprise bernoise sise à Langenthal pourrait supprimer 68 de ses 99 emplois.

Les collaborateurs ont été informés de la potentielle réduction d'effectif le 2 juin dernier, a déclaré à l'ats Alfred Schilirò, porte-parole de Swiss Online Shopping, revenant sur une information publiée mercredi dans la Nordwestschweiz. En avril dernier, l'entreprise avait changé de propriétaire, passant des mains du groupe de médias zurichois Tamedia à celles de la société de confection allemande Schustermann & Borenstein.

Suggestions attendues

Le nouveau propriétaire s'est lancé dans un examen approfondi de la situation économique de Swiss Online Shopping, lequel a notamment abouti à la conclusion d'une possible réorientation de la firme. L'objectif reste cependant d'exploiter à l'avenir de manière rentable les marques FashionFriends et Stromberg, explique M. Schilirò.

Si l'entreprise devait opter pour une réorientation stratégique, 69 emplois pourraient être sacrifiés. Une procédure de consultation avec les collaborateurs de la société a été ouverte, conformément aux obligations légales. Les employés sont invités à faire part de leurs suggestions en vue d'éviter des licenciements avant la mi-juin. Le conseil d'administration prendra ensuite une décision définitive.

(ats)

Votre opinion