Publié

TémoignageSwiss snobe un sauveteur du SR111

Traumatisé après avoir repêché les corps des victimes du crash de Swissair à Halifax, en 1998, Daniel Hamelin vit un calvaire quand il prend l’avion. Mais Swiss refuse de lui attribuer le siège qui le rassure.

par
Vincent Donzé
dr

Voyager en avion, c’est un calvaire pour le Québécois Daniel Hamelin, retraité de l’armée canadienne. Le traumatisme qui a bouleversé sa vie résulte de son engagement au bénéfice de l’ancienne compagnie aérienne: embarqué sur le bateau dépêché sur les lieux du crash du SR111, qui a fait 229 morts le 2 septembre 1998, en Nouvelle-Ecosse, il a repêché les corps dans la baie Saint Margaret, dans l’océan Atlantique, à 11 kilomètres du rivage.

Votre opinion