27.10.2020 à 15:19

SuisseSwiss va payer les bonus de 2019 de ses cadres

Le versement de la part variable du salaire dépendant des résultats de la compagnie avait été suspendu afin d’assurer les liquidités nécessaires durant le «corona ground».

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

KEYSTONE

La compagnie aérienne Swiss va procéder au paiement des bonus dus à ses cadres au titre de l’exercice 2019 à la fin du mois d’octobre, a indiqué à AWP un porte-parole de l’entreprise, confirmant ainsi un article publié par les journaux du groupe de presse Tamedia.

Ce paiement avait, dans un premier temps, été suspendu afin d’assurer les liquidités nécessaires au fonctionnement de la compagnie devant faire face à la chute des passagers dans un contexte marqué par la pandémie de coronavirus. Cette condition a été remplie avec la signature d’un contrat de crédit, garanti par la Confédération, avec un consortium de banques mi-août, a complété le porte-parole.

Nouvelle révision à la baisse

L’exercice 2019 ayant été une bonne année pour la société, ces bonus, une composante variable du salaire, avaient été liés à des performances qui ont été atteintes, a expliqué Swiss.

Seul le directeur général sortant Thomas Klühr a décidé de reporter le paiement de son bonus jusqu’à ce que le crédit soit remboursé. Thomas Klühr quittera la tête de la filiale de Lufthansa à la fin de cette année.

Pour l’année en cours, les cadres ont accepté de renoncer à la composante variable de leur salaire et à l’augmentation de ce dernier.

Très affecté par les différentes mesures mises en place pour endiguer la pandémie, Lufthansa anticipe pour le deuxième semestre moins d’un cinquième du nombre de passagers en comparaison avec 2019, ont rapporté différents médias.

Ces prévisions concernent également Swiss, a confirmé une porte-parole. Actuellement, la firme prévoit de réaliser au maximum un quart de ses vols pour son horaire d’hiver, ce qui constitue un nouvel abaissement de ses anticipations.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!