07.08.2013 à 17:59

TélécommunicationsSwisscom a vu son bénéfice baisser au premier semestre

Le géant bleu a dégagé un bénéfice net en baisse de 9,7% sur un an au premier semestre 2013, à 819 millions de francs. Le chiffre d'affaires a pour sa part reculé de 0,4% par rapport à la même période de 2012.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Le chiffre d'affaires de Swisscom a reculé reculé de 0,4% par rapport à la même période de 2012, à 5,59 milliards de francs.

Le bénéfice d'exploitation (EBIT) s'est également replié, de 12% à 1,11 milliard de francs, a indiqué mercredi l'opérateur contrôlé à hauteur de 56,9% par la Confédération. Son résultat opérationnel brut (EBITDA) a reculé de 5,5% à 2,1 milliards de francs. Le groupe explique le repli de son chiffre d'affaires par l'érosion des prix des activités de base en Suisse, évaluée à 200 millions de francs.

Hormis le volume des ventes, qui reste un peu supérieur aux attentes, ces résultats se situent dans la fourchette des prévisions des analystes interrogés par l'agence AWP, qui tablaient sur un EBITDA entre 2,09 et 2,15 milliards de francs, un EBIT entre 1,11 et 1,16 milliard et un bénéfice net entre 784 et 835 millions.

A la clôture de la Bourse suisse, l'action Swisscom gagnait 3% à 425,50 francs, dans un marché SMI en recul de 0,26%, en signant la plus forte progression du jour.

«Notre bilan financier est solide, nous maintenons notre cap», a commenté Urs Schaeppi, directeur général de Swisscom par intérim. «En dépit de la pression constante de la concurrence et sur les prix, nous envisageons ce second semestre avec confiance», a ajouté le Bernois.

Investissements maintenus

De leur côté, les investissements se sont élevés à 1,02 milliard de francs, en hausse de 0,4%. En Suisse, ils ont toutefois reculé de 4,6% à 706 millions de francs, en raison de conditions météorologiques défavorables. Sur l'ensemble de l'année, ils devraient toutefois rester comparables à l'année précédente, estime l'opérateur.

A fin juin, l'effectif du groupe avait légèrement augmenté avec 19'859 collaborateurs, soit 54 postes à temps plein supplémentaires par rapport à l'année précédente. Sur ce total, 17'096 personnes sont employées en Suisse.

«Infinity» en plein boom

Lancés il y a un peu plus d'un an, les abonnements de téléphonie mobile «infinity» rencontrent un franc succès, souligne Swisscom. Fin juin, quelque 1,3 million de clients avaient souscrit à cette offre illimitée, soit près d'un tiers des abonnés.

Interrogé en téléconférence de presse, Urs Schaeppi a dit s'attendre à une poursuite de l'augmentation du chiffre d'affaires moyen par client (ARPU) de cette offre. «Les chiffres du mois de juillet vont dans ce sens», a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le nombre de raccordements à la téléphonie mobile a augmenté de 3,2% à 6,3 millions. L'offre télévisée est quant à elle en pleine expansion. Le nombre d'abonnements à Swisscom TV a progressé de 30% à 902'000 unités.

Prévisions relevées

A cours du premier semestre, Swisscom a acquis la majorité dans Cinetrade (cinéma et retransmissions sportives) et racheté certaines activités d'Entris (traitement bancaire). Suite à ces acquisitions, le groupe table sur un chiffre d'affaires de 11,4 milliards de francs pour l'ensemble de l'exercice, contre 11,3 milliards jusque-là.

Sans changement notable, l'opérateur espère un EBITDA d'au moins 4,25 milliards de francs. Il prévoit également des investissements à hauteur de 2,4 milliards.

En ne prenant pas en compte les résultats de sa filiale italienne Fastweb, le groupe mise sur un chiffre d'affaires de près de 9,5 milliards de francs pour 2013, au lieu des 9,34 milliards estimés jusqu'à maintenant. L'EBITDA devrait rester inchangé à environ 3,64 milliards de francs.

Fastweb en baisse

Sur un an, le chiffre d'affaires de Fastweb a diminué de 5% à 810 millions d'euros (998 millions de francs). En excluant les prestations d'interconnexions (hubbing), le chiffre d'affaires recule de 1,6% à 785 millions d'euros.

Le nombre de ses clients a en revanche progressé de 12,8% pour atteindre 1,89 million, grâce notamment à l'offre combinée TV et haut débit avec Sky Italia. Les investissements ont par ailleurs progressé de 12,3% à 256 millions d'euros.

Succession planifiée

Swisscom précise par ailleurs vouloir régler la question de la succession au poste de directeur général d'ici la fin de l'année, avec la mise sur pied d'un comité de nomination. Aidé d'une équipe de direction, Urs Schaeppi assure actuellement l'intérim, depuis le décès de Carsten Schloter. «Il faudra trouver quelqu'un qui cadre avec Swisscom», a-t-il souligné.

Par ailleurs, le poste de responsable Grandes Entreprises, actuellement vacant, sera occupé à partir du 1er septembre prochain par Christian Petit, qui dirigeait la division Clients privés depuis 2007. Son suppléant Marc Werner reprendra ses fonctions actuelles.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!