Publié

TéléphonieSwisscom n'envisage pas la suppression du roaming

Quand bien même Swisscom procède à une nouvelle baisse des tarifs des appels mobiles depuis l'étranger vers la Suisse, l'heure de la disparition des taxes de roaming n'a pas encore sonné.

Swisscom a annoncé ne pas envisager de supprimer les frais d'itinérance.

Swisscom a annoncé ne pas envisager de supprimer les frais d'itinérance.

Keystone

Swisscom n'a pas l'intention de supprimer les taxes de roaming. Dans l'Union européenne, leur suppression est avant tout motivée par des raisons politiques, estime le géant bleu.

«Et la Suisse n'est ni membre de l'Union européenne (UE), ni de l'Espace économique européen», a indiqué mercredi Marc Furrer, responsable du secteur roaming chez Swisscom, en marge d'une présentation. Début avril, le Parlement européen a accepté en première lecture un projet d'ordonnance sur les télécommunications prévoyant la suppression des frais d'itinérance d'ici à la fin 2015.

Ainsi dès janvier 2016, les abonnés d'un pays membre de l'UE ne paieront plus de frais supplémentaires lorsqu'ils effectuent un appel depuis un autre Etat de l'Union, ou lorsqu'ils envoient des SMS ou surfent sur internet.

Auparavant toutefois, le Parlement doit encore trouver un accord avec tous les membres de l'UE, des discussions qui dureront bien quelque mois. D'autre part, les opérateurs pourront toutefois prélever des taxes dans le cas d'abus ou d'utilisation non conforme aux conditions contractuelles, comme l'a prévu le législateur.

Légère hausse en Autriche

Ainsi, tous les obstacles à la disparition des frais d'itinérance ne sont pas encore franchis. En effet, les coûts supplémentaires qu'engendre l'utilisation du téléphone mobile à l'étranger incombent aux opérateurs, car de nombreux intermédiaires sont impliqués.

En conséquence, soit les tarifs nationaux vont augmenter dans les pays de l'UE, soit ceux de roaming vers les Etats qui ne sont pas membres de l'Union, comme la Suisse. Il se pourrait aussi que les opérateurs réduisent leurs investissements, note Marc Furrer.

D'ailleurs, souligne le spécialiste de Swisscom, les coûts des appels mobiles ont déjà légèrement augmenté en Autriche. Mais les tarifs pratiqués chez le voisin oriental de la Suisse sont encore très bas, nuance Ralf Beyeler, expert en télécommunications du site de comparaison en ligne comparis.ch.

Si la suppression des frais d'itinérance n'a pas d'impact direct sur Swisscom, ces derniers vont toutefois continuer de diminuer en Suisse, affirme Marc Furrer. Ainsi, l'opérateur historique a annoncé ce mercredi une nouvelle baisse à partir du 1er juillet prochain.

(ats)

Ton opinion