Actualisé

TélécommunicationsSwisscom ouvre la voie au filtrage des appels

Dès fin novembre, l'opérateur permettra à ses clients du réseau fixe de bloquer les correspondants indésirables. Gratuitement.

Pour l'instant, seuls les clients du réseau fixe auront la possibilité de bloquer des appels.

Pour l'instant, seuls les clients du réseau fixe auront la possibilité de bloquer des appels.

Illustration, Keystone

Les clients du réseau fixe de Swisscom auront la possibilité de bloquer les appels indésirables gratuitement, dès le 28 novembre. Sunrise et UPC devraient emboîter le pas au No 1 suisse des télécommunications d'ici à mi-2017.

Swisscom a ainsi tenu ses engagements pris en mai, s'est félicitée mardi l'Alliance des organisations de consommateurs, composée de la Fédération romande des consommateurs (FRC), ses partenaires alémaniques (SKS) et tessinois (ACSI).

La solution du géant bleu ne concerne cependant que les clients disposant de la téléphonie numérique fixe.

Annoncée en mars 2014, la transition de la téléphonie fixe classique vers la technologie IP devrait être totalement mise en oeuvre à fin 2017 pour tous les clients de Swisscom. L'opérateur estimait cet été que près des trois quarts de ses quelque 2,4 millions abonnés à la téléphonie fixe devraient en disposer à la fin de l'année.

«Notre combat de longue date est récompensé par cette victoire qui en appelle d'autres», s'est réjoui Mathieu Fleury, secrétaire général de la FRC, cité dans le communiqué. Swisscom envoie un signal fort à ses concurrents, ainsi qu'au Parlement en suivant cette voie.

Extension aux appels mobiles

Le No 2 des télécommunications en Suisse, Sunrise, ainsi que le premier exploitant helvétique de réseaux câblés, UPC, se sont quant à eux engagés envers l'Alliance des organisations de consommateurs à présenter une solution d'ici à mi-2017. Jusqu'à présent, Netplus et VTX ont mis en place un système de filtrage d'appels indésirables.

Une extension aux clients mobiles pourrait intervenir l'année prochaine, a précisé dans le cadre d'une présentation à Zurich Dirk Wierzbitzki, chef de produit et membre de la direction de Swisscom. Car le système destiné aux appels fixes doit faire l'objet d'adaptations techniques pour fonctionner sur le réseau mobile.

Les clients pourront activer le filtre d'appels indésirables dans l'espace client sur internet ou en appelant le service à la clientèle de l'opérateur. Le filtre concerne également les appels reçus de numéros masqués ainsi qu'une liste de blocage individuelle.

Code de conduite

Le système se base sur une liste noire établie par un partenaire externe de Swisscom, laquelle comprend les sociétés ne respectant pas l'inscription dans l'annuaire pour se prémunir des appels publicitaires et celles dénoncées pour pratiquer un démarchage agressif.

La liste comporte également des numéros bloqués par de nombreux clients. En revanche, elle ne vise pas les entreprises respectant le code de conduite élaboré par la branche, les instituts de sondage réputés sérieux ainsi que des services publics et clients.

Selon Swisscom pas moins de 20% des appels sur le réseau fixe sont jugés indésirables et ces derniers se montent quotidiennement à 600'000.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!