Publié

PolémiqueSylvie Tellier: «On ne peut pas mettre Miss France au chômage»

La présidente du comité a estimé qu’il était selon elle impossible d’annuler les rencontres d’Amandine Petit avec le public et ce, malgré la situation sanitaire. Des propos qui ont choqué les internautes.

Sylvie Tellier au micro des «Grandes Gueules» sur RMC le 11 janvier 2021.

Sylvie Tellier au micro des «Grandes Gueules» sur RMC le 11 janvier 2021.

capture d’écran RMC

Quelques jours à peine après son élection, Miss France 2021, Amandine Petit créait la polémique en se rendant dans un centre commercial en Moselle (F). Les images de son bain de foule avec de bien trop nombreux admirateurs lui avaient attiré les foudres de l’opinion publique qui voyait dans cet événement un très grand risque de propager le virus.

Sur RMC, ce lundi 11 janvier au micro des «Grandes Gueules», Sylvie Tellier tentait d’expliquer la situation, sans trop y arriver: «Elle a été élue devant plus de 10 millions de téléspectateurs. Dès qu’elle sort de chez elle, elle crée des attroupements», a-t-elle rappelé ajoutant: «Est-ce qu’on veut mettre Miss France au chômage? Non parce que Miss France est élue pour aller à la rencontre des Français.»

Une explication qui a enragé les internautes: «Ben si», a répondu fermement une femme sur Twitter, tandis qu’une autre s’exclamait: «Alors que les cinémas, les restaurateurs, les bars, les musées oui». «Son nouveau métier, super spreader», «Bah oui voyons miss France est quand même beaucoup plus nécessaire au bien-être des Français que les restos ou les cinés» ou encore «Ça, je dois dire que c’est absolument essentiel! Quelle belle connerie.»

Comme quoi, il y a peut-être du bon de ne plus avoir de concours Miss Suisse…

(LeMatin.ch)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!