Publié

Basketballsynthèse week-end

Les Los Angeles Lakers ont noué le contact avec Phil Jackson pour qu'il revienne entraîner le club, 18 mois après l'avoir quitté.

Les Lakers, qui ont limogé Mike Brown après seulement cinq matches cette saison, espèrent faire sortir le «Zen Master» de sa retraite pour assortir à leur effectif de stars (Kobe Bryant, Pau Gasol, Dwight Howard, Steve Nash) un entraîneur vedette, onze fois sacré champion NBA. Selon le Los Angeles Times et ESPN, des dirigeants des Lakers ont rencontré Jackson ce week-end et les deux parties comptent se revoir. Ils n'ont contacté aucun autre candidat potentiel, accréditant l'idée que Jackson est leur priorité. Jackson a gagné le titre six fois avec Chicago à l'époque de Michael Jordan, puis cinq fois avec les Lakers. Personne n'a fait mieux en NBA. Il avait pris sa retraite au printemps 2011, à 65 ans, en raison notamment de divers problèmes de santé (dos et genoux). De leur côté, les fans des Lakers ont clairement fait connaître leur préférence lors de la victoire contre les Golden State Warriors (101-77). «We want Phil (Nous voulons Phil)», ont-ils scandé plusieurs fois. Sous la houlette de l'adjoint Bernie Bickerstaff, les Lakers se sont vaguement rassurés face aux Warriors, grâce notamment aux 27 points de Kobe Bryant et aux 16 rebonds de Pau Gasol. Tout n'est pourtant pas encore réglé. Recruté cet été à grands frais, le pivot vedette Dwight Howard n'a été que l'ombre de lui-même avec un maigre butin de 6 points. Du côté d'Oklahoma City, la machine semble bien lancée. Le Thunder a conquis vendredi soir son deuxième succès en deux jours, dominant 105-94 les Detroit Pistons. Devant son public, c'est l'ailier espagnol Serge Ibaka qui a tenu la vedette en inscrivant 25 points, son record en NBA. Lui aussi présent dans le cinq de base, Thabo Sefolosha a terminé la rencontre avec 4 points et autant de rebonds. Parmi les autres matches du week-end, New York est resté invaincu cette saison en enregistrant sa quatrième victoire, à domicile face aux Dallas Mavericks (104-94). Carmelo Anthony a marqué 31 points pour aider les Knicks à prendre leur meilleur départ depuis les sept victoires consécutives en 1993. Excellents débuts également des San Antonio Spurs (6 succès en 7 matches), victorieux samedi soir des Portland Trail Blazers (112-109).

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!