20.05.2013 à 15:28

Cannes insideTakashi Miike livre une copie tachée de sang

Le turbulent réalisateur japonais présente aujourd’hui en compétition officielle «Wara No Tate», son nouveau thriller survolté. Mais que font les organisateurs.

par
Jean-Philippe Bernard

La séance de presse matinale s’achève dans un impressionnant concert de sifflets. En attendant le verdict du jury, les 3000 spectateurs présents plongent Takashi Miike dans le goudron et les plumes et rêvent bien fort de le voir bientôt couvert de plumes. On connaît depuis longtemps le goût pour l’outrance de ce pote de Tarantino auteur de pellicules comme «Audition», «Ichi The Killer» ou «Sukyaki Western Django» mais là, il faut bien admettre que le Japonais cherche les coups.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!