Votations fédérales: Tamedia ou SSR: le grand écart des sondages

Actualisé

Votations fédéralesTamedia ou SSR: le grand écart des sondages

Publié ce vendredi, le sondage de la SSR montre un soutien de dix points supérieurs à la réforme AVS 21 que celui de Tamedia/20 minutes. Pour l’impôt anticipé, les résultats sont carrément inversés!

par
Eric Felley
Le sondage de GfS.bern pour le compte de la SSR a de quoi rassurer la droite à ce moment de la campagne.

Le sondage de GfS.bern pour le compte de la SSR a de quoi rassurer la droite à ce moment de la campagne.

Getty Images/iStockphoto

De telles différences sont rares dans les sondages qui précèdent les votations. Selon le sondage de l’institut GfS.bern pour le compte de la SSR, publié ce vendredi, la réforme AVS 21 soumise au vote le 25 septembre prochain bénéficie de 64% d’avis favorables, contre 33% de non. Ce résultat est nettement plus élevé que celui du premier sondage Tamedia/20 minutes, qui donnait 53% d’avis favorables contre 44%. Cela représente 10 points de différence entre les deux.

Plus marquant encore, dans le sondage Tamedia/20 minutes, seules 36% des femmes apportent leur soutien la réforme qui augmente l’âge de leur retraite à 65 ans. Dans celui de la SSR, elles la soutiennent avec une majorité de 52%. Quant aux hommes le soutien est de 71% chez Tamedia et de 74% pour la SSR.

L’élevage intensif au coude-à-coude

Selon la SSR, le relèvement de la TVA pour financer l’AVS est soutenu à 65% contre 29% de non (58% et 38% chez Tamedia/20 minutes). L’initiative qui veut interdire l’élevage intensif obtient une légère majorité de 51% de oui contre 46% de refus. Dans celui de Tamedia/20 minutes, l’écart est plus grand avec 55% de oui contre 43% de non.

Résultat inverse pour l’impôt anticipé

Enfin, selon le sondage de la SSR, la suppression de l’impôt anticipé serait soutenue à 49% contre 35% avec 16% d’indécis. Sur ce sujet, la situation est inédite: c’est carrément l’inverse entre les deux sondages. Selon celui de Tamedia/20 minutes, la suppression de l’impôt anticipé n’est soutenue que par 30% des personnes sondées, contre 51% qui la refusent et 19% sont sans avis.

Une droite rassurée

En conclusion, le sondage de la SSR a de quoi rassurer la droite à ce stade de la campagne. C’est du moins la réaction sur Twitter du vice-président du PLR, le conseiller national Philippe Nantermod (PLR/VS)

Ton opinion

29 commentaires