Actualisé 09.06.2017 à 07:45

Taylor Swift ne boycotte plus Spotify

Etats-Unis

Tous les albums de la chanteuse américaine sont réapparus sur le service de musique en ligne.

Taylor Swift et nombre d'autres musiciens et chanteurs reprochent à Spotify son service gratuit, financé par la publicité, dont ils estiment qu'il dévalorise leur musique.

Taylor Swift et nombre d'autres musiciens et chanteurs reprochent à Spotify son service gratuit, financé par la publicité, dont ils estiment qu'il dévalorise leur musique.

Archives/photo d'illustration, Keystone

La chanteuse américaine Taylor Swift, jusqu'à présent la plus connue des artistes boycottant le service d'écoute de musique en ligne Spotify, lui reprochant de dévaloriser le travail des artistes, a mis fin vendredi à son boycott.

Tous les albums de la chanteuse de 27 ans, y compris son dernier album à grand succès «1989», sont réapparus sur Spotify à minuit heure de la Côte Est des Etats-Unis (7h vendredi).

Son agent a expliqué que ce retour, et l'apparition sur le premier site mondial d'écoute en ligne pour la première fois de «1989» que la chanteuse avait refusé d'y mettre lors de sa sortie en 2014, célébrait les 10 millions de ventes de l'album dans le monde et ses 100 millions de ventes de titres aux Etats-Unis.

Des accords

Taylor Swift et nombre d'autres musiciens et chanteurs reprochent à Spotify son service gratuit, financé par la publicité, dont ils estiment qu'il dévalorise leur musique. Divers accords ont été atteints ces derniers mois et le nombre de chanteurs boycottant encore le site s'est peu à peu amenuisé.

Spotify a indiqué avoir payé 5 milliards de dollars de droits, mais la plus grosse partie va aux «majors» qui publient les albums et non aux artistes.

«1989» de Taylor Swift

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!