Ventes d'habits: Télétravail: les Américains boudent les pantalons
Actualisé

Ventes d'habitsTélétravail: les Américains boudent les pantalons

Aux États-Unis, les géants Walmart et Gap observent une augmentation des ventes de hauts et de vêtements confortables. Mais pas de pantalons.

par
lematin.ch
«Ayez un look professionnel, au moins jusqu'à la taille», plaisante la marque Suitsupply sur son compte Instagram.

«Ayez un look professionnel, au moins jusqu'à la taille», plaisante la marque Suitsupply sur son compte Instagram.

instagram.com/suitsupply

Distanciation sociale oblige, le télétravail est devenu la nouvelle norme pour des millions d'employés dans le monde. Et aux États-Unis, ce changement radical du quotidien se répercute de manière tangible sur le marché de la mode: les ventes de hauts et de vêtements d'intérieur sont en hausse, tandis que selon les magasins, celles de pantalons stagnent voire sont carrément en baisse, comme le révèlent CBS News et Yahoo Finance.

L'explication semble enfantine: pour beaucoup de travailleurs, ne pas avoir à quitter la maison revient également à ne pas avoir à s'habiller. Autre facteur: l'essor sans précédent des visioconférences pour organiser le travail à distance. Or comme bien souvent les employés demeurent assis à un bureau, pas besoin de s'embêter à choisir un joli pantalon: il se trouvera de toute façon en dehors du champ de la webcam. Et cela n'est pas sans répercussions pour l'industrie de la mode.

Pic de ventes en ligne

En témoigne Dan Bartlett, vice-président exécutif de Walmart, qui a vu ses ventes de vêtements pour le haut du corps augmenter de façon considérable depuis le début de l'épidémie – mais pas celles des bas. «Ces comportements vont continuer à évoluer à mesure que les gens s'habitueront à ce nouveau style de vie», estime-t-il. La chaîne de supermarchés et d'hypermarchés n'a pas fermé ses magasins. Elle a malgré tout constaté un pic dans les ventes en ligne, ajoute Dan Bartlett.

Même son de cloche chez Gap Inc., qui affirme que ses marques font face à une hausse conséquente des ventes de vêtements confortables, notamment les joggings, les leggings, les sweatshirts et les pyjamas. «En ligne, les gens recherchent plus qu'avant des habits adaptés pour rester à la maison», a déclaré un porte-parole du groupe.

D'autres marques surfent sur cette tendance. À l'image de la marque de mode masculine Suitsupply, qui a récemment publié sur Instagram la photo d'un mannequin portant un bouton en bas, une cravate et un blazer en haut - et rien d'autre que des sous-vêtements en bas. «Travailler chez soi ne veut pas dire faire des compromis sur le style. Gardez un look professionnel – au moins jusqu'à la taille», s'amuse la marque.

LPH

Votre opinion