Philippines - Tempête avant un puissant typhon vendredi
Publié

PhilippinesTempête avant un puissant typhon vendredi

La tempête tropicale Conson, qui a frappé le centre de l’archipel lundi, a fait un mort et au moins 17 disparus.

Cette photo du 7 septembre 2021 montre l’évacuation de résidents de leurs maisons inondées en raison des fortes pluies provoquées par la tempête tropicale Conson, dans le centre des Philippines.

Cette photo du 7 septembre 2021 montre l’évacuation de résidents de leurs maisons inondées en raison des fortes pluies provoquées par la tempête tropicale Conson, dans le centre des Philippines.

AFP

Une tempête tropicale accompagnée de fortes précipitations a fait un mort et au moins 17 disparus aux Philippines, ont annoncé jeudi les autorités de l’archipel avant le passage d’un puissant typhon attendu vendredi. La tempête tropicale Conson a frappé lundi la province du Samar Oriental (centre-est) avant de s’affaiblir en passant au-dessus de l’archipel, contraignant quelque 10’000 personnes à quitter leur domicile, selon le Centre national de gestion des catastrophes.

Une personne s’est noyée sur l’île de la province de Marinduque (centre), a indiqué Mark Timbal, porte-parole de cette agence nationale. La tempête aurait fait deux autres victimes dans la province de Masbate, également dans le centre de l’archipel, une information cependant non confirmée par les autorités tandis qu’au moins 17 personnes, en majorité des pêcheurs, sont portées disparues.

Des provinces situées autour de la région de Manille ainsi que des régions du centre de l’archipel ont subi des inondations. Ces fortes précipitations et inondations précèdent l’arrivée du typhon Chanthu, accompagné de rafales de vent pouvant atteindre les 195 km/h et qui se dirige vers l’extrême nord-est du pays après avoir traversé la mer des Philippines. Chanthu devrait passer vendredi à proximité de la province Cagayan, entraînant des pluies intenses et «parfois torrentielles» sur la région avant de se diriger sur Taïwan au nord, ont indiqué les services météorologiques.

Dans les régions les plus vulnérables, la protection civile locale a indiqué à l’AFP qu’elle recommandait l’évacuation «de tous ceux qui vivent dans des constructions légères». Chaque année, une vingtaine de tempêtes et typhons frappent les Philippines, dévastant récoltes et infrastructures et contribuant à maintenir des millions de personnes dans la pauvreté. Le pire de l’histoire récente s’est produit en 2013, avec le super typhon Haiyan, qui a fait plus de 7300 morts, notamment dans la ville de Tacloban (centre) submergée par des vagues géantes.

Version originale publiée sur 20min.ch.

(AFP)

Votre opinion