14.08.2020 à 11:14

Canton de GenèveTempête sur le lac: 120 minutes intenses pour les sauveteurs

Jeudi entre 19h et 21h, plusieurs missions de sauvetage ont dû être effectuées afin de venir en aide à 70 personnes et 13 embarcations en difficulté sur le Léman.

Grâce au très bon travail de tous les partenaires impliqués dans le sauvetage sur le lac, personne n’a été blessé.

Grâce au très bon travail de tous les partenaires impliqués dans le sauvetage sur le lac, personne n’a été blessé.

Police cantonale genevoise

Une violente tempête a balayé le canton de Genève, jeudi entre 19h et 21h. Les policiers de brigade de la navigation, appuyés par les bateaux de la Société internationale de sauvetage du Léman (SILS), ont été fortement mis à contribution durant cet épisode: ils sont venus en aide à 13 embarcations et 70 personnes, précise un communiqué de la police cantonale genevoise. Aucun blessé n'est à déplorer.

Dès le début des orages, trois bateaux de la Brigade de la police de la navigation (BNAV) étaient présents sur le lac, rapidement rejoints par au moins 8 embarcations de la SISL. Dans un premier temps, les secours sont venus en aide à trois bateaux et leurs occupants qui se trouvaient en difficulté dans la Rade. Sur le premier, trois femmes ont pu être prises en charge et ramenées sur la terre ferme. Sur le deuxième, six personnes ont été secourues. Concernant la 3ème embarcation, elle et ses cinq passagers ont réussi à regagner la berge, escortée par la BNAV. Cette dernière s’est ensuite assurée que plus aucun bateau de location ne se trouvait encore au large.

La BNAV est ensuite venue en aide aux 45 occupants d'une Mouette genevoise en fâcheuse posture au milieu de la Rade. Une fois les passagers débarqués en toute sécurité, les secours se sont immédiatement dirigés vers une autre Mouette dans laquelle une passagère était en proie à une crise de panique. Une fois que cette dernière s’est sentie en sécurité, le navire a pu regagner son port, à la fin de la tempête.

«Très bonne collaboration»

Deux plaisanciers ont, quant à eux, chuté d'un voilier. Ils sont parvenus à allumer un feu de détresse, permettant à la SISL et à la BNAV de les secourir rapidement. Des kayakistes ont également pu être sauvés. Un autre voilier a été pris en charge par la police de la brigade navigation. Ses trois occupants sont eux montés à bord d'un bateau de la SISL. Finalement, les secours sont intervenus au large d'Hermance pour venir en aide à trois occupants d’un autre voilier.

La police de la brigade de la navigation relève également avoir eu à prendre en charge plusieurs embarcations à la dérive, sans passager et dont les amarres s'étaient probablement rompues. Vendredi matin, la BNAV a effectué des patrouilles dans l'ensemble des ports du canton afin de constater les dégâts et également de sécuriser des embarcations potentiellement touchées par le passage de la tempête.

Le communiqué souligne le professionnalisme et la très grande capacité de mobilisation démontrée par la SISL, ainsi que «la très bonne collaboration et coordination» entre tous les partenaires impliqués dans le sauvetage sur le lac, au cours de 120 minutes d'une rare intensité.

(comm/pac)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!