Décisions du Conseil fédéral : Terrasses, cinémas, sport… les propositions de réouverture en bref
Publié

Décisions du Conseil fédéral Terrasses, cinémas, sport… les propositions de réouverture en bref

Le gouvernement veut aller de l’avant avec ses assouplissements, mais remet en question la date du 22 mars. Voici les secteurs concernés par les prochaines réouvertures.

Terrasses: «Les clients devront consommer assis et ne pourront enlever leur masques que pendant la consommation»

Terrasses: «Les clients devront consommer assis et ne pourront enlever leur masques que pendant la consommation»

Getty Images

Le Conseil fédéral a décidé… d’hésiter encore un peu. Il veut permettre de nouvelles ouvertures le 22 mars, tout en disant qu’une «troisième vague semble se dessiner». Il met donc en consultation ses propositions, mais affirme tout de suite après que «la date exacte et les modalités ne sont pas encore définies». La décision finale sera prise vendredi prochain.

Assis en terrasse: c’est oui

Parmi les ouvertures prévues, celle, très attendue, des terrasses des restaurants et des bars. «Les clients devront consommer assis et ne pourront enlever leur masques que pendant la consommation», dit le Conseil fédéral.

Les cinémas, théâtres et salles de concert pourront accueillir jusqu’à 50 personnes (ou un tiers maximum de la capacité), et les spectateurs devront respecter une distance de 1,5 mètre avec leurs voisins, ou être séparés d’un siège et porter le masque en permanence. Les manifestations en extérieur, comme les matchs de foot ou concerts par exemple, pourront accueillir 150 personnes.

Fitness oui, piscines non

Pour les autres manifestations (visites dans les musées, rencontres d’associations, etc), la limite sera fixée à 15 personnes. Dans le cadre privé, la jauge pour les rassemblements sera relevée à 10 personnes.

Pour ce qui est du sport, les fitness devraient pouvoir rouvrir, mais pas les piscines ni les spas. «Il sera recommandé de se faire dépister au préalable», dit le Conseil fédéral. Quant aux sports impliquant un contact physique, ils resteront interdits en intérieur mais possibles à l’extérieur moyennant le port du masque.

L’enseignement en présentiel dans les hautes écoles sera autorisé à nouveau, avec des salles remplies au maximum de 15 personnes, ou au tiers maximum de leur capacité.

Décision dans une semaine

Des assouplissements sont aussi prévus dans les EMS. «Les personnes en EMS qui ont été vaccinées ne seront plus obligées de porter le masque», dit le communiqué de presse.

Mais attention. Il ne s’agit là que d’intentions. «Pour le Conseil fédéral, rien ne permet de prédire actuellement si la situation épidémiologique permettra une deuxième phase d’assouplissement le 22 mars. Les prochains jours devraient permettre d’y voir plus clair», avertit le gouvernement.

(ywe)

Votre opinion

45 commentaires