Publié

PortraitTesteuse de sextoys, un métier qui fait plaisir

Une Britannique se fait payer par les fabricants de vibromasseurs pour tester leurs nouveaux produits.

par
lmonline.ch

Cara Houiellebecq est une testeuse de sextoys professionnelle qui gagne environ 23 000 francs par an, rapporte l'agence Dukas. Dans son bureau, cette mère de deux enfants, âgée de 33 ans, possède plus de 2000 jouets coquins, qu'elle teste de manière très objective avant d'en faire l'évaluation sur son blog.

Elle affirme passer environ sept heures par semaine à tester boules de geisha, godemichés et autres canards vibrants depuis qu'elle a débuté son blog, il y a plusieurs années. Et depuis qu'elle est professionnelle, elle se fait livrer ces sextoys directement chez elle!

Ton opinion