Basketball: Thabo Sefolosha: «Je me battrai contre la brutalité policière»

Publié

BasketballThabo Sefolosha: «Je me battrai contre la brutalité policière»

Le Vaudois a déposé plainte contre la ville de New York pour dénoncer les violences dont il a été victime. Il s'explique dans un grand entretien.

par
Grégory Beaud
«Cela fait six mois que je souffre. Six mois que je me bats chaque jour pour essayer de retrouver la forme.»

«Cela fait six mois que je souffre. Six mois que je me bats chaque jour pour essayer de retrouver la forme.»

Darrin Vanselow

Gravement blessé à une cheville lors de son arrestation à Brooklyn, tandis qu'un tribunal l'a jugé innocent, Thabo Sefolosha est de retour au jeu après six mois de souffrance autant physique que psychologique. «On m'a cassé la jambe. J'ai raté les play-off avec Atlanta. Ce que je veux, c'est que la violence policière soit thématisée. Dans mon cas, il y a eu des vidéos de mon arrestation.

De nombreux témoins. Bref, prouver mon innocence n'a finalement pas été si difficile. Mais il existe de nombreux cas où l'histoire est passée sous silence. L'officier reste deux semaines à la maison et revient bosser comme si de rien n'était. J'espère qu'il y aura des conséquences contre ces personnes qui se sont cachées derrière un badge pour rendre leur justice.»

«J'irai au bout»

La star vaudoise raconte la nuit où tout a basculé dans une interview au «Matin Dimanche». Il confirme qu'il aurait pu éviter un procès. «C'est vrai, un deal m'a été proposé. Un jour de travail d'intérêt général et on oublie tout. Mais j'ai choisi d'aller au bout des choses.» Et il continuera.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion