Publié

Basket: NBAThabo Sefolosha vole la vedette à Tony Parker

Thabo Sefolosha a livré un grand match lors du 3e acte de la finale de Conférence Ouest. Vainqueur (108-102), le Thunder d'Oklahoma City n'est plus mené que 2-1 par les Spurs de San Antonio.

Avec un Thabo Sefolosha dans un soir de grâce - 19 points et 6 interceptions -, Oklahoma City a repris espoir lors des play-off de NBA. Le Thunder a stoppé San Antonio.

Victorieux dans sa salle 102-82 d’une équipe qui restait sur une série de 20 victoires de rang, Oklahoma City n’est plus mené que 2-1 dans la finale de la Conférence Ouest. Sefolosha et ses coéquipiers auront l’occasion de revenir à la hauteur des Spurs samedi soir lors du match IV, qui se déroulera à nouveau dans leur salle. Sefolosha a donné le signal de la révolte en «volant» quatre ballons lors des trois premières minutes de la rencontre.

Sous la pression adverse, les Spurs devaient ainsi commettre 21 turnovers. «Nous avons fait un excellent travail en défense. Nous sommes vraiment parvenus à les museler», a commenté le Vaudois. «C’est génial d’avoir pu gagner devant notre public. Nous avons montré que nous avons encore des ressources. Cette série promet d’être longue», a-t-il ajouté.

Sefolosha a connu sans doute la plus belle soirée de sa carrière. Aligné durant 37 minutes, il n’avait jamais inscrit autant de points dans un match de play-off. Outre ses 19 points et ses 6 interceptions, il a cueilli 6 rebonds et délivré 1 assist. Il fut le deuxième marqueur de son équipe derrière Kevin Durant auteur de 22 points.

Le Thunder a mené de 13 points à la pause (54-41), avant de creuser un écart de 27 points (95-68) à 6’37’’ de la fin du match. Le coach des Spurs Gregg Popovich avait très vite jeté l’éponge en laissant lors des 15 dernières minutes de la rencontre Tony Parker et Tim Duncan sur le banc.

«Notre objectif était de barrer Durant et Westbrook. Du coup, cela a libéré Sefolosha. Il a pris beaucoup de tirs et il nous a fait très mal», a reconnu Parker.

(si)

Votre opinion