Publié

Jeux paralympiquesThéo Gmür «seulement» cinquième en Super-G

Le Valaisan, tenant du titre olympique, n’a pas réussi à décrocher une deuxième médaille après le bronze récolté en descente la veille.

par
R. Ty
Théo Gmür n’a cette fois pas réussi à monter sur le podium.

Théo Gmür n’a cette fois pas réussi à monter sur le podium.

REUTERS

Tenant du titre, Théo Gmür n’a pas réussi à monter sur le podium du super-G des Jeux paralympiques de Pékin. Au lendemain de sa médaille de bronze en descente, le Valaisan de Haute-Nendaz n’a en effet pris que la cinquième place du super-G. Il a terminé avec un retard de 2’’20 sur le surprenant vainqueur, le Chinois Jingyi Liang. Il a concédé plus d’une seconde de retard sur le troisième.

«Ce n’a pas été une bonne course pour moi», a-t-il dit à nos confrères du Nouvelliste après la course. «Je n’ai pas bien dormi, a-t-il poursuivi. Il y avait trop d’émotion après ma performance de la veille. J’ai commis des difficultés dans une portion, comme lors de mes entraînements en descente. Ça m’a coûté de la vitesse sur le plat. Maintenant, je me réjouis déjà des deux manches du géant.»

Au final, c’est donc à Jingyi Liang qu’est revenu le titre. Il a précédé l’Autrichien Markus Salcher de 24 centièmes de seconde, et le Canadien Alexis Guimond de 95 centièmes. Le Français Arthur Bauchet, sacré en descente samedi, a terminé à la quatrième place, avec 0’’95 d’avance sur Gmür .



Ton opinion