Actualisé

Royaume-UniTheresa May aimerait écrire un livre sur... le Cervin

L'ex-première ministre préférerait raconter l'histoire de la conquête du célèbre sommet suisse plutôt que celle de sa propre chute.

par
Lematin.ch
Theresa May et son mari Philip sont souvent venus faire de la marche en Suisse, comme ici en 2016.

Theresa May et son mari Philip sont souvent venus faire de la marche en Suisse, comme ici en 2016.

Keystone

Elle a dû affronter une montagne appelée Brexit, mais elle a chuté lors de son ascension, perdant par là même son poste de premier ministre britannique. Aujourd'hui, Theresa May va-t-elle raconter dans un livre comment elle a vécu ce moment historique? «Il m'a été suggéré que les personnes impliquées dans des événements importants écrivent à leur sujet afin que les historiens du futur puissent regarder en arrière et voir ce que pensaient ceux qui étaient au centre de ces événements, pourquoi ils prenaient des décisions», a-t-elle dit dimanche lors du festival littéraire de Henley. «Ce n'est pas quelque chose que j'ai hâte de faire et je réfléchis à l'opportunité de le faire ou non».

Un thriller plutôt que des mémoires

Pour l'une de ses premières apparitions publiques depuis son départ du 10 Downing Street le 24 juillet dernier, Theresa May a préféré ce salon du livre à la réunion du parti conservateur qui se tenait le même jour à Manchester. Interrogée en public, l'ex-dirigeante a avoué ne pas avoir lu la biographie de son prédécesseur, David Cameron, sortie récemment et qui caracole en tête de ventes. «Je ne devrais probablement pas admettre cela, mais je préférerais m'asseoir avec un bon thriller ou un livre de détective plutôt que de lire des mémoires politiques», selon ses propos rapportés par «The Telegraph».

Elle n'exclut toutefois pas que son nom apparaisse sur la couverture d'un livre, mais qui traiterait plutôt de l'une de ses passions: la marche. «Je suppose que, parce qu'avec mon mari nous aimons marcher dans les Alpes, je pourrais écrire quelque chose à ce propos.» Mais cette amatrice de polars ne va pas se contenter de faire un traité de randonnée. Elle a un sujet qui lui trotte dans la tête, un sujet suisse. «Comme vous le savez peut-être, nous aimons beaucoup marcher dans la région du Cervin», a-t-elle précisé. Une montagne qui, pour les Britanniques, compte énormément puisque, réputée pour sa difficulté, elle fut finalement vaincue par un Anglais, en 1865.

L'énigme de la corde

«Edward Whymper a été le premier a parvenir au sommet du Cervin. C'est une histoire célèbre, bien sûr, puisque plusieurs personnes (quatre, ndlr) sont malheureusement décédées en redescendant. Et il y a une toujours des questions qui se posent sur la corde utilisée lors de la descente et la façon dont elle s'est cassée. C'est une énigme intéressante», a confié Theresa May qui pourrait donc l'évoquer, mais pas à travers une fiction. «Malgré mon goût pour les romans policiers, je ne pense pas qu'il y a un détective qui sommeille en moi», a-t-elle conclu devant un public amusé.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!