Publié

GrisonsThermes de Vals: le nouveau propriétaire condamné

Son projet de reprise des bains thermaux de Vals avait été préféré à celui de son concepteur, le célèbre architecte Peter Zumthor. Le promoteur immobilier Remo Stoffel, a été reconnu coupable de gestion déloyale.

Keystone

Le nouveau propriétaire des thermes de Vals (GR), le promoteur immobilier Remo Stoffel, a été reconnu coupable de gestion déloyale dans le cadre de la faillite d'un café et d'une boulangerie à Pontresina (GR). Il a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis et une amende.

La peine pécuniaire s'élève à 240'000 francs avec sursis pendant deux ans, peut-on lire dans le jugement publié jeudi par la justice grisonne. L'amende se monte à 10'000 francs. Il a décidé de faire appel.

Outre Remo Stoffel, trois autres personnes étaient impliquées dans la faillite. L'ancien propriétaire du café a été reconnu coupable de gestion déloyale et condamné à une peine pécuniaire avec sursis et une amende. Les deux autres personnes n'ont pas été jugées.

Dans la faillite du café, les créanciers ont perdu 780'000 francs. La faillite de la boulangerie s'élève à près de 1,4 million de francs.

La vente des thermes de Vals va aussi occuper la justice. Un groupe de «citoyens inquiets» a fait recours contre la décision de l'assemblée communale du mars de céder le complexe hôtelier de Vals à Remo Stoffel.

Selon ces citoyens, la décision de l'assemblée viole les droits fédéraux, cantonaux et communaux. La privatisation d'une entreprise publique - le complexe appartenait à la commune - aurait dû faire l'objet d'une décision séparée avant de déterminer à qui la vendre.

Le 9 mars, l'assemblée communale a décidé par 278 voix contre 219 de vendre l'hôtel et ses thermes à Remo Stoffel. Elle a préféré le projet du promoteur grison à celui de Peter Zumthor, concepteur des bains thermaux de Vals.

(ats)

Ton opinion