Cyclisme: Thibaut Pinot la voulait, il s’impose à Malbun
Publié

CyclismeThibaut Pinot la voulait, il s’impose à Malbun

Le Français a prouvé ce samedi au Liechtenstein qu’il montait en puissance à deux semaines du Tour de France, en s’adjugeant la 7e étape du Tour de Suisse.

Thibaut Pinot a fait tout juste ce samedi entre Ambri et Malbun.

Thibaut Pinot a fait tout juste ce samedi entre Ambri et Malbun.

AFP

Il la voulait cette septième étape reine, «hors catégorie», qu’il avait soulignée dans son carnet de route, Thibaut Pinot. Et il l’a eue, avec la manière. Le leader de la Groupama-FDJ, qui monte en puissance à quelques jours du début du Tour de France, a fait tout juste ce samedi entre Ambri et Malbun (195 km en montagne) pour remporter, au Liechtenstein, un magnifique succès en solitaire. Le Franc-Comtois, qui s’était déjà imposé en 2015 à Sölden, s’est donc offert un deuxième bouquet sur le Tour de Suisse devant Oscar Rodriguez et Alexey Lutsenko.

« Fallait y croire, a déclaré le vainqueur à L’Equipe. Il faisait tellement chaud que je ne voulais surtout pas me mettre dans le rouge et au final tous ceux qui ont vraiment fait le pied fort l'ont payé sur la fin donc je pense que ma tactique était bonne ». Il s’agit également de son deuxième succès cette saison, après celui lors de la 5e étape du Tour des Alpes fin avril.  «Je l'ai toujours dit, je fais du vélo pour gagner, a renchéri le Français au quotidien sportif tricolore. Je ne suis plus dans la même période qu'avant ma chute. J'ai juste envie de gagner des courses et le reste ça m'importe peu.».

Higuita en jaune

C’est Sergio Higuita, l’un des rescapés de l’équipe Bora-Hansgrohe, qui est le nouveau leader de l’épreuve à un jour de l’arrivée. Le Colombien a ravi la tunique à Jakob Fuglsang (7e à 1’ 48”) qui accuse désormais 19 secondes de retard au général tandis que Geraint Thomas, en embuscade, 2e à 2 secondes, sera le grand favori du contre-la-montre ce dimanche à Vaduz.

Reichenbach et Küng placés

Le Valaisan Sébastien Reichenbach, coéquipier du Français, termine au 9e rang, à 2’ 09” de son leader, cinquante secondes avant Stefan Kueng, l’autre Helvète de la formation au Trèfle, héroïque dans cette longue ascension. Septième du général à 2’ 19” juste derrière son compatriote (6e à 2’ 09”), le Thurgovien va pouvoir jouer le podium ce dimanche de cette 85e édition dans sa spécialité.

‹‹Je ne suis plus dans la même période qu'avant ma chute. J'ai juste envie de gagner des courses et le reste ça m'importe peu.››

Thibaut Pinot, vainqueur de cette 7e étape du Tour de Suisse

Un groupe de quatorze échappés, dont Thibaut Pinot, s’est formé en début d’étape et a compté jusqu’à près de 8 minutes d’avance sur le peloton. Toujours en tête avant l’ascension du Malbun, un col hors catégorie (12,4 km à 8,4% de moyenne), le groupe s’est progressivement scindé laissant deux hommes seuls devant, le Kazakh Alexey Lutsenko (Astana) et l l’Espagnol Ion Izaguirre (Cofidis), poursuivis par Thibaut Pinot. Le Français a finalement rejoint puis lâché les deux hommes pour s’envoler vers la victoire d’étape.

La 85e édition du Tour de Suisse, perturbée par des abandons de coureurs positifs au Covid, s’achève dimanche par un contre-la-montre de 25,6 km à Vaduz la capitale du Liechtenstein.

(AFP)

Votre opinion