Publié

TennisThiem rejoint Medvedev en demi-finale

L’Autrichien Dominic Thiem, 3e mondial, s’est qualifié pour sa première demi-finale de l’US Open où il affrontera vendredi le Russe Daniil Medvedev (5e), finaliste de l’an passé.

Dominic Thiem peut serrer le poing. 

Dominic Thiem peut serrer le poing.

keystone-sda.ch

Mercredi soir, en session nocturne à Flushing Meadows, Thiem n’a fait qu’une bouchée de l’Australien Alex De Minaur (28e), 6-1, 6-2, 6-4, en 2 h 04 min.

Il n’y a pas eu photo sur le Arthur-Ashe. Toujours aussi agressif, puissant et précis du fond de ligne, Thiem a constamment débordé son adversaire, un peu de la même façon qu’il y a trois ans lors de leur affrontement au 1er tour du Majeur new-yorkais, pour la même sanction au bout.

«Le score des deux premiers sets donne l’impression que ce fut facile, mais ce fut intense et nos échanges ont été de longs rallyes»

Dominic Thiem

Auteur de 43 coups gagnants (contre 17) et 11 aces au total, l’Autrichien a été un rouleau-compresseur durant les deux premières manches.

«Le score des deux premiers sets donne l’impression que ce fut facile, mais ce fut intense et nos échanges ont été de longs rallyes», a expliqué Thiem après-coup.

Et cela s’est encore intensifié un peu plus dans le troisième, De Minaur parvenant à débreaker pour la première fois pour égaliser à 3-3. Mais Thiem a alors encore élevé son niveau de jeu pour se dépêcher d’en finir sans s’embarquer dans un quatrième set.

Vendredi, il devra passer le gros obstacle Medvedev pour espérer jouer la deuxième finale de Grand Chelem de sa carrière, après celle perdue à l’Open d’Australie.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
8 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Etasseur

10.09.2020 à 08:52

Une saison qui se résume à l'open d'Australie et à un US Open dénaturé avec un tournoi de préparation dans la même enceinte, une bulle qui n'est même pas hermétique, avec un Roland Garros en septembre et octobre en prime et le multiple pense que le seul problème c'est l'absence de Nadal et Federer à New York on voit son sens des priorités et sa capacité à comprendre les vrais enjeux au tennis comme en géopolitique

Jean-Luc Ecuyer

10.09.2020 à 07:57

Et dire qu'il y en a un qui va y aller de son couplet sur ce Grand Chelem qui ressemble à un ATP 500... Notre béotien n'a toujours pas digéré les absences volontaires des deux seuls membres du Top Ten, Nadal et Monfils. Medvedev, finaliste en 2019, Zverev et son adversaire vaincu Coric qui reste chacun sur une victoire contre Federer en personne, sans oublier Thiem multiple vainqueur contre le Maître, voilà qui laisse à penser que cet US Open n'est pas si mal que cela, d'autant plus que le spectacle présenté est au niveau, contrairement à l'organisation et à tout ce qui a véhiculé une image négative de ce tournoi, en dehors des courts.

Fred

10.09.2020 à 07:56

Petite erreur ... Thiem a aussi fait 2 finales à Roland Garros