Prometteur: Thomas Hirschhorn met Bienne sur des palettes

Actualisé

PrometteurThomas Hirschhorn met Bienne sur des palettes

La sculpture vivante de l'artiste de renommée internationale prend forme sur la place de la Gare.

par
Vincent Donzé
1 / 48
Pièce essentielle de l'installation de l'artiste Thomas Hirsschorn, une passerelle double a été posée ce matin devant la gare de Bienne, selon le principe Da Vinci.

Pièce essentielle de l'installation de l'artiste Thomas Hirsschorn, une passerelle double a été posée ce matin devant la gare de Bienne, selon le principe Da Vinci.

Le Matin
Pièce essentielle de l'installation de l'artiste Thomas Hirsschorn, une passerelle double a été posée ce matin devant la gare de Bienne, selon le principe Da Vinci.

Pièce essentielle de l'installation de l'artiste Thomas Hirsschorn, une passerelle double a été posée ce matin devant la gare de Bienne, selon le principe Da Vinci.

Le Matin
Pièce essentielle de l'installation de l'artiste Thomas Hirsschorn, une passerelle double a été posée ce matin devant la gare de Bienne, selon le principe Da Vinci.

Pièce essentielle de l'installation de l'artiste Thomas Hirsschorn, une passerelle double a été posée ce matin devant la gare de Bienne, selon le principe Da Vinci.

Le Matin

En entrant ou en sortant de la gare de Bienne, les voyageurs ont le regard attiré par un empilement de palettes CFF. Ceux qui scrutent les panneaux d'information apprennent le sens de cette construction: le plasticien Thomas Hirschhorn orchestre le montage d'une œuvre d'art dont il a le secret, dans l'espace public.

Ce matin, après le vent tempétueux de la veille, Thomas Hirschhorn inspectait ce matin le chantier, un casque orange à la main. Dans une semaine, il fera visiter sa structure au «Matin». Mais pour l'heure, son attention se porte sur son équipe de travail et les différents modules qui s'animeront le 14 juin prochain.

Pendant 86 jours

Deux agents Securitas passent en hochant la tête devant les parcmètres: depuis le 15 avril, le chantier occupe un parking, devant La Poste. Après le montage, la «Robert Walser Sculpture» occupera l'espace pendant 86 jours.

Son budget paraissant aussi chaotique que son travail, il n'est pas encore bouclé et passe par un financement participatif. Après un report de la manifestation, après des turbulences marquées par la démission du président de l'Exposition suisse de sculpture, l'artiste bénéficie de toutes les autorisations nécessaires.

(1878-1956)

L'œuvre est articulée autour de la vie et de l'œuvre de l'écrivain biennois Robert Walser (1878-1956). Son accès gratuit mènera à différents modules où se produiront tous ceux qui font la marque de Bienne.

Seront présents des personnalités aussi différentes que l'écrivain-paysan Jean-Pierre Rochat, le président du Festival international d'échecs Peter Bohnenblust ou le chantre de l'espéranto Parzival', avec une place particulière attribuée aux migrants et aux marginaux.

Pour s'imprégner de la culture locale, Thomas Hirschhorn a multiplié les rencontres, sans ménager son temps. Sa démarche fait des mécontents qui s'expriment dans le courrier des lecteurs de l'hebdomadaire «Biel Bienne». Mais Bienne s'apprête à vivre un événement.

Ton opinion