Actualisé 19.07.2020 à 11:16

MotocyclismeThomas Lüthi va au tapis à deux tours de la fin

À Jerez de la Frontera, le pilote bernois a chuté alors qu’il occupait la onzième place du GP d’Espagne de Moto2. Victoire de l’Italien Luca Marini.

par
Sport-Center
Thomas Lüthi a très vite intégré le Top-10. Mais sa remontée s’est arrêtée là.

Thomas Lüthi a très vite intégré le Top-10. Mais sa remontée s’est arrêtée là.

Keystone

19e sur la grille de départ après des séances de qualifications ratées, Thomas Lüthi a longtemps cru pouvoir limiter les dégâts en course. Mais il a chuté à deux tours de la fin, alors qu’il occupait la onzième place provisoire du Grand Prix d’Espagne, sur le circuit de Jerez de la Frontera. La course a été remportée par l’Italien Luca Marini, qui a pris la tête au quatrième des 23 tours, pour ne plus la quitter.

Lüthi avait pourtant réalisé un bon départ. Au terme du premier tour, il avait déjà gagné cinq places pour occuper le 14e rang. Puis le 12e après trois tours. Et le 10e après dix tours. Mais le pilote bernois de 33 ans a raté son affaire dans un virage, à deux tours de la fin. Cette élimination doit lui laisser un goût amer dans la bouche, après la dixième place obtenue au Grand Prix du Qatar, le 8 mars dernier. Il peut pratiquement dire adieu à ses rêves de titre mondial.

Quant à Marini (22 ans), le demi-frère de Valentino Rossi, il a cueilli son quatrième bouquet dans la catégorie. Il a démontré qu’il faudrait compter avec lui cette saison. Vainqueur au Qatar et deuxième ce dimanche derrière Marini, le Japonais Tetsuta Nagashima a consolidé sa première place au classement du championnat du monde. Avec 45 points, il précède déjà l’Italien Lorenzo Baldassari de 17 unités et Marini de 20.

«Le rythme de course a été plus lent que ce à quoi je m'attendais, alors je n'ai pas eu à pousser autant que je le pensais», a déclaré Marini après l'arrivée, alors que Nagashima a indiqué avoir «voulu jouer avant tout le championnat» et assurer sa 2e place, plutôt que de risquer la chute sur une piste brûlante.

Moto3: Arenas fait coup double

En Moto3, c’est l'Espagnol Albert Arenas qui s’est imposé, confortant ainsi sa première place au championnat du monde, après avoir déjà remporté la première course disputée au Qatar.Il a devancé le Japonais Ai Ogura et l'Italien Tony Arbolino. Le Japonais Tatsuki Suzuki, parti en pole position, a terminé 8e.

La course a été marquée par une lutte entre plusieurs pilotes se jouant à l'aspiration. C'est le Britannique John McPhee qui en a fait les frais en étant poussé hors de la piste dans le dernier virage par Arbolino alors qu'il essayait de passer par l'extérieur après avoir mené le peloton dans les ultimes tours.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
Nous optimisons en permanence nos services - nous travaillons actuellement sur notre site web, ce qui peut entraîner des interruptions dans la fonction de commentaire.