20.01.2017 à 12:06

Avalanche en Italie«Tiens bon, ma chérie!»

Ayant grandi à Rapperswil, Georgia G. , 22 ans, fait partie des disparus ensevelis dans l'avalanche qui a emporté un hôtel des Abruzzes, mercredi. Sa maman témoigne.

par
Laurent Siebenmann
Mercredi 18 janvier 2017, une gigantesque avalanche s'est abattue sur l'hôtel Rigopiano, dans les Abruzzes, engloutissant du même coup tous les clients de l'établissement.

Mercredi 18 janvier 2017, une gigantesque avalanche s'est abattue sur l'hôtel Rigopiano, dans les Abruzzes, engloutissant du même coup tous les clients de l'établissement.

AFP

Ayant grandi à Rapperswil et au bénéfice d'un passeport italien, Georgia G., 22 ans, logeait dans les Abruzzes, à l'hôtel Rigopiano, avec son amoureux, Vincenzo, 25 ans.

Contactée par Blick, la mère de la jeune femme a raconté à nos confrères que les clients de l'hôtel emporté mercredi par une avalanche ont attendu en vain l'arrivée d'un chasse-neige.

Plusieurs véhicules étaient prêts à quitter la zone devenue dangereuse, en raison de la grande quantité de neige tombée et des secousses sismiques enregistrées durant la journée.

Georgia a alors envoyé un SMS à sa mère: «Nous sommes pris dans trois mètres de neige. J'ai peur que ça se finisse mal.»

Sur Facebook, sa maman a alors réagi: «Tiens bon ma chérie, vous êtes des battants!»

Le dernier message de Giorgia lui parvient à 15h45. Puis, le contact est rompu.

Vers 18 heures, la gigantesque avalanche emporte une grande partie de l'hôtel.

Pour l'heure, six personnes vivantes, coincées sous les décombres, sont en contact avec les secouristes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!