TikTok sort son premier album de ses tubes les plus viraux

Publié

MusiqueTikTok sort son premier album de ses tubes les plus viraux

Le réseau social a compilé une partie de ses plus grands succès musicaux viraux, révélés sur la plateforme, pour en faire un album qui sortira sur CD et vinyle cet été.

par
AFP
Le célèbre réseau social se lance dans la commercialisation d’un album musical.

Le célèbre réseau social se lance dans la commercialisation d’un album musical.

AFP

C’est avec «TikTok Classics: Meme and Viral Hits» que le célèbre réseau social compte investir pour la première fois le milieu de la musique traditionnelle, en compilant une partie de ses plus grands succès viraux révélés sur la plateforme. Attendu cet été, l’album, élaboré en association avec le label Warner Classics, sortira sur CD et vinyle. 

Six singles seront diffusés sur les plateformes de streaming le 8 juillet. Les 18 chansons de l’album complet seront disponibles en août sur les plateformes de streaming et dans les magasins.

Quiconque a passé un certain temps sur le célèbre réseau social de vidéos courtes reconnaîtra instantanément des chansons telles que «No Roots» d’Alice Merton, ou l’agréable chansonnette au piano «Pieces» de Danilo Stankovic, visionnées par 3,4 millions de «TikTokeurs».

«Écouter «No Roots» dans un nouveau contexte musical est inspirant», a déclaré Alice Merton dans un communiqué. «Je suis enthousiasmée par ce projet et j’ai hâte de voir comment il va prendre vie».

Toutes ces chansons ont été entièrement remaniées par l’orchestre allemand Babelsberg Film Orchestra.

La compilation fait la part belle aux airs typiques qui peuvent exploser sur la plateforme comme «Monkeys Spinning Monkeys», une chansonnette enjouée et pleine de flûtes qui constitue une musique de fond parfaite pour de nombreuses vidéos légères (27,1 millions et plus).

Idem pour «Wellerman Sea Shanty» qui a envahi TikTok au début de l’année 2021 après qu’un facteur écossais, Nathan Evans, s’est enregistré en train de chanter cette chanson folklorique du XIXe siècle.

La chanson s’est répandue comme une traînée de poudre, Brian May de Queen et le compositeur Andrew Lloyd Webber étant parmi ceux qui ont proposé leur version de la chanson, devenue virale.

Ton opinion

0 commentaires