Actualisé 14.05.2019 à 04:39

EspagneToboggan de folie: «on vient de légaliser l’euthanasie»

Un invraisemblable toboggan urbain de 38 mètres a été fermé 24 heures à peine après son inauguration.

par
R.M.
L'installation d'Estepona comprend des virages et une pente de plus de 30 degrés.

L'installation d'Estepona comprend des virages et une pente de plus de 30 degrés.

«Les dentistes doivent se frotter les mains.» «À Estepona, on vient de légaliser l’euthanasie.» «Il se passera combien de temps avant qu’un touriste saoul trouve la mort ici?» Sur les réseaux sociaux, en Espagne, on ne compte plus les commentaires amusés ou horrifiés. Ce sont des réactions à l'ouverture d’un toboggan pour le moins improbable.

L’«œuvre» a été inaugurée jeudi dernier dans la station balnéaire espagnole d’Estepona, au sud du pays (Costa del Sol). Il s’agit d’un toboggan de 38 mètres de long comprenant des virages et une pente de plus de 30 degrés. L’idée? Permettre à ceux qui le souhaitent d'économiser quelques minutes de marche.

Des vidéos disponibles en ligne montrent qu’en prenant ses précautions, en freinant, on peut descendre tranquillement. Mais d’autres révèlent aussi que le toboggan urbain peut être dévalé à grande vitesse. Et l’«atterrissage» est plutôt brutal.

Des images de blessures – éraflures, contusions, brûlures – se sont également mises à circuler. Résultat, la ville a décidé de fermer son toboggan vendredi, 24 heures après l’avoir inauguré.

La Municipalité a cependant défendu son installation. Affirmant que la sécurité de l’engin avait été certifiée par la société qui l’a construit. Que les légères blessures étaient des «incidents isolés». Ou que «plus de 1000 personnes» ont testé le toboggan jeudi sans rencontrer aucun problème. Reste que la ville a bouclé son toboggan. Et a ouvert une enquête sur sa sécurité.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!