Vaud – Tollé: la présidente du Grand Conseil imite «l’accent africain»
Publié

VaudTollé: la présidente du Grand Conseil imite «l’accent africain»

Laurence Cretegny a suscité la polémique en citant une phrase tirée de «Tintin au Congo» dans l’enceinte du parlement vaudois.

par
R.M.
Laurence Cretegny devant le Grand Conseil vaudois.

Laurence Cretegny devant le Grand Conseil vaudois.

Facebook

Mardi soir, la présidente du Grand Conseil vaudois Laurence Cretegny rendait hommage au chancelier Vincent Grandjean, qui prend sa retraite. Mais l’élue PLR a suscité le malaise en citant une phrase tirée de «Tintin au Congo» avec une caricature d’«accent africain». «Si toi pas sage, toi y’en sera jamais comme Tintin», a-t-elle lancé dans l’hémicycle.

L’Association des étudiant-e-s afro-descendant-e-s (AEA) de Lausanne a ensuite publié un communiqué dénonçant le racisme de cette tirade. «L’allocution de la présidente du Grand Conseil, qui reprenait les codes du français dit «Petit Nègre» (et tout l’imaginaire colonial véhiculé par ce type de caricature), est une insulte à la communauté congolaise, et plus généralement à toutes les personnes afro-descendantes qui voient leur culture moquée dans l’enceinte de la plus haute instance législative du Canton de Vaud», a fustigé l’AEA. Et de réclamer des excuses officielles à Mme Cretegny ainsi que sa démission du poste de présidente.

Excuses de la présidente

La polémique a continué à enfler sur les réseaux sociaux et des élus vertlibéraux, vert-e-s ou du POP ont condamné l’«imitation» ou indiqué leur malaise. «Il ny a aucun doute sur le caractère raciste des propos tenus. Quy a-t-il de plus raciste que de nier la diversité de tout un continent et de lui coller un cliché dans la façon de parler? Je suis triste et choquée que Laurence Cretegny ne comprenne pas», indique par exemple l’écologiste Rebecca Joly à Watson.

Incriminée, l’élue PLR a finalement présenté ses excuses, transmises par les services de communication de l’État de Vaud. «La dernière citation de ce discours, tirée de la bande dessinée «Tintin au Congo», a été lue par la présidente avec l’accent africain, ce qu’elle regrette; si cette citation a heurté certaines personnes, elle s’en excuse auprès d’elles, en précisant qu’elle n’a jamais voulu tenir de propos racistes, contrairement aux interprétations lues sur les réseaux sociaux.»

Est-ce que ce sera suffisant pour stopper la polémique? À voir. En attendant, le PLR vaudois lui a maintenu son soutien tout en lui tapant légèrement sur les doigts. «Le PLR Vaud peut concevoir que ses propos empreints d’une certaine maladresse ont pu interpeller. En revanche, le PLR Vaud réfute toute accusation de racisme, terme qui paraît déplacé et excessif au vu du contexte. Il invite toutefois Madame la Présidente Cretegny à plus de prudence dans ses propos à l’avenir», a indiqué le parti.

Votre opinion