24.10.2020 à 17:27

MotocyclismeTom Lüthi au fond du trou

Jamais depuis 2010 et l’arrivée de la catégorie Moto2 en GP, le pilote bernois avait été aussi mal placé sur une grille de départ. Lüthi signe le 26e chrono, parmi 30 participants.

von
Jean-Claude Schertenleib
Thomas Lüthi et son équipe ne trouvent pas les solutions.

Thomas Lüthi et son équipe ne trouvent pas les solutions.

Keystone

Ils – au pluriel, le pilote et l’équipe – n’y arrivent pas, n’y arrivent plus. En retrouvant Thomas Lüthi à la 22e place après la troisième séance d’essais libres du matin du GP de Teruel (les 14 premiers à ce stade du week-end sont assurés de participer à la phase finale des qualifications), on se disait que le Bernois avait travaillé essentiellement pour la course.

Restait à découvrir son niveau de vélocité dans la première phase des qualifications. Le résultat est sans appel: 12e de cette séance de rattrapage, 26e au général, Lüthi est au fond du trou.

Fou de rage

On a vu sa moto se comporter comme une machine de cross dans le dernier grand gauche du MotorLand. On a ensuite vu un pilote secouer la tête, fou de rage sous son casque, totalement impuissant.

La course, dimanche – départ à 14 h 30, la course MotoGP étant programmée à 13 h et celle de la classe Moto3 à 11 h 20 – sera très longue pour lui.

Exploit de Nakagami

En MotoGP, c’est le Japonais Takaaki Nakagami (Honda) qui crée l’exploit du jour, devant Morbidelli (Yamaha) et Rins (Suzuki). En Moto3 enfin, le Fribourgeois Jason Dupasquier (KTM) s’élancera de la dernière place de la grille de départ.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Honda

24.10.2020 à 19:15

Quelle importance ces âneries en cette période??? Qu'il aille bosser comme tout un chacun🕳