Actualisé 07.03.2020 à 17:51

MotocyclismeTom Lüthi: «C’est la catastrophe!»

Le pilote bernois n'a réussi que le 18e chrono de la superpole, samedi au Qatar. Il ne comprend pas pourquoi.

par
Sport-Center
Thomas Lüthi (à dr.) ne s’élancera, dimanche soir, que de la sixième ligne de la grille de départ du GP du Qatar Moto2.

Thomas Lüthi (à dr.) ne s’élancera, dimanche soir, que de la sixième ligne de la grille de départ du GP du Qatar Moto2.

Keystone

Dominateur des essais de Jerez de la Frontera (Esp), Thomas Lüthi (Kalex) ne s’élancera, dimanche soir, que de la sixième ligne de la grille de départ du GP du Qatar Moto2, sous les projecteurs du circuit de Losail.

Auteur du 18e chrono de la superpole, le Bernois ne comprend pas: «C’est la catastrophe! Nous avons travaillé cinq jours sur ce circuit, sans trouver la solution. Je réussis rapidement à signer un chrono de qualité, avant de buter sur un mur. La moto ne réagit à aucune des modifications que nous apportons. Ce soir, j’étais à la limite partout, je me suis battu, je me suis plusieurs fois aidé avec les coudes, rien n’y fait. Il nous reste 20 heures pour essayer de comprendre ce qui se passe et, ensuite, trouver la bonne solution.»

Joe Roberts en pole position

Le Zurichois Jesko Raffin (NTS), 22e, s’élancera deux lignes derrière son compatriote.

C’est l’Américain Joe Roberts (Kalex) qui partira de la pole position, après avoir réussi au millième près le même chrono que l’Italien Luca Marini, le demi-frère de Valentino Rossi.

En Moto3, le Fribourgeois Jason Dupasquier (KTM) prendra le départ de son premier GP de la 29e place de la grille (pole position du Japonais Tatsuki Suzuki (Honda).

Jean-Claude Schertenleib

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!