Motocyclisme - Tom Lüthi: «Il faut continuer»
Publié

MotocyclismeTom Lüthi: «Il faut continuer»

Le champion du monde 125 cm3 de 2005 sera en piste, vendredi matin, pour les premiers essais du GP de Catalogne Moto2. Malgré la douleur, malgré le vide laissé par la mort de Jason Dupasquier.

par
Jean-Claude Schertenleib

Dimanche dernier, logiquement, Thomas Lüthi a renoncé au GP d’Italie. Il a eu besoin de temps. Du temps pour lui, pour réfléchir à beaucoup de choses. À la vie, essentiellement. Il a finalement décidé, mercredi, de prendre l’avion pour Barcelone, où se déroule ce week-end le GP de Catalogne: «Il faut continuer. Aussi, malheureusement, parce que ça n’aurait rien changé à la situation de Jason si je décidais de faire une pause», souffle le Bernois. Qui connaît les risques de son métier. Qui les assume. Mais qui rappelle aussi que, toujours, sous le casque, il y a des êtres humains. Avec leurs forces, leurs faiblesses, leurs émotions.

La phrase du jour: Marc Márquez

AFP

«L’important, ce n’est pas de terminer 8e, 10e ou 12e, l’important c’est de retrouver le feeling»: l’octuple champion du monde Marc Márquez a rappelé, ce jeudi, l’ampleur de la tâche qui l’attend pour revenir au sommet: «Après une aussi longue période d’absence, j’avais fini par oublier combien est exigeante, physiquement, la conduite d’une MotoGP. Rien n’est comparable.»

Rins se blesse… à bicyclette

AFP

Décidément, rien ne va plus pour Alex Rins, chez Suzuki: après quatre zéros d’affilée (autant de chutes), l’équipier du champion du monde Joan Mir a été victime d’un accident alors qu’il s’entraînait à bicyclette, jeudi matin sur le circuit Catalunya. Souffrant du bras droit, il a été immédiatement transporté à l’hôpital universitaire Dexeus, à Barcelone, où les médecins ont détecté une fracture du radius. Une opération est programmée vendredi matin. Rins ne sera pas remplacé, même si le pilote de test de la marque, le Français Sylvain Guintoli, prendra la piste lundi pour une journée de travail.

Divorce entre Viñales et son chef technicien

Il y a deux ans, il ne voulait plus de Ramon Forcada (pour le plus grand bonheur de Franco Morbidelli, qui sait qu’il a avec lui l’un des meilleurs techniciens du paddock). Ensuite, il a voulu changer son numéro, pour provoquer le destin. Maverick Viñales, qui souffre terriblement de la concurrence de Fabio Quartararo, s’est séparé cette semaine d’Esteban Garcia, son chef technicien, «après un accord mutuel», selon les termes du communiqué. Dès ce week-end, c’est l’Italien Silvano Galbusera, l’ancien partenaire de Valentino Rossi, qui officiera avec Viñales. Ces derniers mois, Galbusera était le patron du team de test de Yamaha, avec pour pilote Cal Crutchlow.

Plateau 2022: ça se précise

Les pions se mettent en place en vue de la prochaine saison: au lendemain de l’annonce de la promotion en MotoGP de l’Australien Remy Gardner – il remplacera Danilo Petrucci, dans le team Tech 3-KTM -, on apprend ce jeudi la prolongation du duo Johann Zarco – Jorge Martin, dans le team satellite Ducati-Pramac (Martin fait son retour ce week-end, après son grave accident des essais du GP du Portugal). Comme cette saison, les deux hommes disposeront du même matériel que les deux pilotes du team officiel de la marque italienne, Jack Miller et Francesco Bagnaia. Chez KTM, Brad Binder a pour sa part prolongé pour trois saisons.

Horaire des courses chamboulé

Pour éviter la concurrence (télévisée) avec le GP F1 à Bakou, l’ordonnance des courses de dimanche a été modifiée: Moto3 à 11 h 20, MotoGP à 13 heures, Moto2 à 14 h 30 et une nouvelle manche de la Coupe F.I.M. de MotoE, avec Dominique Aegerter, en fin de programme, dès 16 heures.

Votre opinion