Moto: Tom Lüthi remonte au classement général
Actualisé

MotoTom Lüthi remonte au classement général

Le Bernois Tom Lüthi a pris la 6e place de la course de Moto2, dimanche. Pedrosa a remporté le GP.

AFP

Thomas Lüthi (Kalex) s'est fait l'auteur d'une course régulière mais sans coup d'éclat particulier, dimanche au GP de Saint-Marin. Il s'est classé 6e de la catégorie Moto2, réalisant néanmoins une belle opération au général: il remonte au 3e rang, au détriment du Britannique Sam Lowes qui a chuté.

Sixième des qualifications, le Bernois aurait bien aimé poursuivre sur sa lancée de Silverstone, où il s'est imposé le week-end passé, quinze jours seulement après sa chute et sa commotion cérébrale subies à Brno. Tom Lüthi ressent du reste toujours quelques douleurs à un pied et dans le bas du dos.

Leader du championnat, Johann Zarco (Kalex), compte 53 points d'avance sur le Bernois. En revanche, le Français ne devance que de 3 unités Alex Rins (Kalex), qui aurait même pu prendre les commandes dimanche. L'Espagnol, grand animateur de la course, était à deux doigts de s'imposer mais il s'est fait dépasser à un tour de la fin par Lorenzo Baldassari. Survolté devant son public, l'Italien (Kalex) a fêté dimanche la première victoire de sa carrière, son troisième podium de la saison. La troisième place est revenue au Japonais Takaaki Nakagami.

Le Zurichois Jesko Raffin est tout juste entré dans les points (15e), alors que le Friubourgeois Robin Mulhauser s'est classé 20e.

Pedrosa remporte le GP

L'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) a remporté le Grand Prix de Saint-Marin, catégorie MotoGP, dimanche sur le circuit de Misano. En signant son premier succès de la saison, il a devancé les deux pilotes officiels Yamaha, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. Marc Marquez (Honda), 4e, conserve la tête du Championnat du monde.

Moto3: Binder solide leader

En Moto3, le Sud-Africain Brad Binder (KTM) l'a emporté et a conforté sa domination sur le championnat. Il a signé son cinquième succès de la saison en treize courses, devançant l'Italien Enea Bastianini (Honda) et l'Espagnol Joan Mir (KTM).

Il repart d'Italie avec 106 points d'avance sur son nouveau dauphin, Bastianini. Jorge Navarro, qui a chuté dans le huitième tour alors qu'il était 3e, recule à la 3e place, à 111 points du leader. A domicile, Bastianini a donné l'impression à ses nombreux supporters de pouvoir remporter ce GP, tout comme l'an passé. Mais il a finalement dû lâcher prise dans les derniers virages.

Votre opinion