Hockey sur glace - Top 50 des meilleurs hockeyeurs du pays

Publié

Hockey sur glaceTop 50 des meilleurs hockeyeurs du pays

«Le Matin» a établi le classement des meilleurs joueurs et gardiens du pays. Ce mercredi, nous dévoilons les hockeyeurs classés de la 21e à la 30e place. Jeudi, place aux rangs 11 à 20.

par
Cyrill Pasche
De lundi à vendredi, «Le Matin» dévoile son Top 50 des meilleurs joueurs et gardiens de National League.

De lundi à vendredi, «Le Matin» dévoile son Top 50 des meilleurs joueurs et gardiens de National League.

freshfocus

Qui sont les meilleurs hockeyeurs du pays? Pas facile de répondre à cette question forcément subjective. «Le Matin» a tout de même tenté l’exercice en établissant une première liste, puis en l’affinant après avoir récolté les avis de plusieurs personnalités du hockey suisse: dirigeants, joueurs, entraîneurs.

Quelques nominés seulement n’ont pas fait l’unanimité auprès des personnes sondées. Dans l’ensemble, un consensus est vite ressorti, notamment au niveau du Top 20 des meilleurs hockeyeurs (joueurs et gardiens) du pays.

Aujourd’hui, nous vous dévoilons la première partie de notre Top 50. Vous découvrirez chaque jour dix nouveaux hockeyeurs, jusqu’au Top 10 qui sera publié vendredi.

Top 50:

Lundi, rangs 41 à 50.

Mardi, rangs 31 à 40.

Mercredi, rangs 21 à 30.

Jeudi, rangs 11 à 20.

Vendredi, rangs 1 à 10.

Méthode

Les nouveaux joueurs étrangers engagés par les 13 clubs de National League pour la saison 2021-2022 ne figurent pas dans notre classement. Les performances passées de ces joueurs dans d’autres ligues européennes ou nord-américaines, dans des rôles souvent différents de ce qui les attend en Suisse, sont souvent délicates à évaluer dans le contexte du championnat de National League. Leur adaptation n’étant pas toujours garantie, nous avons préféré les garder hors de notre Top 50. Les joueurs suisses de retour de NHL (Gaëtan Haas, Mirco Müller, Yannick Weber) ont par contre été pris en considération. A noter que ce classement n’a pas été établi en se basant sur les statistiques avancées, mais davantage en considérant l’impact des joueurs et gardiens sur leur équipe respective ainsi que leur constance dans les performances.

30. Dario Simion (EV Zoug)

Dario Simion.

Dario Simion.

freshfocus

Le Tessinois a explosé la saison dernière au EV Zoug aux côtés de Jan Kovar et Grégory Hofmann. Son butin? 45 points en saison régulière, dont 24 buts. Une progression spectaculaire pour un attaquant qui n’avait auparavant dépassé la barre des 10 buts qu’à deux reprises en carrière (deux fois 13 buts avec Davos en 2015 et 2017). Il a aussi été brillant en play-off – et notamment en finale contre Genève – sur la route du titre. Il a couronné sa saison avec une sélection pour les Mondiaux en Lettonie.

29. Santeri Alatalo (HC Lugano)

Santeri Alatalo.

Santeri Alatalo.

freshfocus

Le Finlandais à licence et passeport suisses est l’autre transfert phare du HC Lugano (avec Mirco Müller, 47e de notre Top 50). Excellent patineur, spécialiste du power-play, Alatalo (31 ans) est un défenseur complet et expérimenté qui possède une très belle touche offensive. Il a fêté ses débuts sous le maillot national au printemps dernier lors des Mondiaux en Lettonie, quelques mois après avoir pris possession de son passeport rouge à croix blanche.

28. Luca Fazzini (HC Lugano)


Luca Fazzini.


Luca Fazzini.

freshfocus

Le buteur né à Lugano et formé au club a égalé son meilleur total de points en saison régulière (42) lors de l’exercice écoulé. Avec 22 buts en 52 matches de championnat (son meilleur total en carrière), il a démontré qu’il est l’un des plus habiles «sniper» du pays. Son tir direct en power-play est d’ailleurs une petite merveille.

27. Joël Vermin (GE Servette)

Joël Vermin.

Joël Vermin.

Bastien Gallay/freshfocus

L’attaquant international du GSHC va retourner «à la maison» – au CP Berne – la saison prochaine. En attendant, il va encore démontrer qu’il est une valeur sûre du championnat et l’un des joueurs les plus complets (il peut tout aussi bien jouer au centre qu’à l’aile). Un joueur constant, appliqué et bosseur, qui ne connaît que très rarement de mauvaises soirées.

26. Magnus Nygren (HC Davos)

Magnus Nygren.

Magnus Nygren.

freshfocus

Après deux saisons mitigées (18 et 14 points), l’élégant défenseur suédois a renoué avec sa touche offensive lors du dernier exercice (35 points, dont 14 buts), retrouvant au passage les standards qui étaient les siens à son arrivée au HC Davos en 2017-2018 (32 points). Doté d’un gros slapshot, l’arrière de 31 ans est notamment redoutable en power-play.

25. Denis Hollenstein (ZSC Lions)

Denis Hollenstein.

Denis Hollenstein.

freshfocus

L’arrivée au ZSC de Sven Andrighetto la saison passée a redonné des jambes à Denis Hollenstein (31 ans), auteur d’une saison à 44 points aux côtés de l’ex joueur de NHL et KHL. L’ex capitaine de Kloten est un joueur complet, polyvalent et robuste. Ses adversaires disent aussi qu’il est pénible et usant à affronter. Un puncheur qui a du nez devant la cage adverse.

24. Romain Loeffel (HC Lugano)

Romain Loeffel.

Romain Loeffel.

freshfocus

Avec les arrivées de Mirco Müller et Santeri Alatalo, le spécialiste du power-play sera un peu moins seul cette saison sur la ligne bleue des bianconeri. Une concurrence qui ne lui fera sans doute pas de mal et devrait même le stimuler. Dans un bon soir, le Chaux-de-Fonnier de 30 ans reste l’un des défenseurs offensifs les plus excitants du championnat. Son contrat expire en fin de saison et les clubs (romands) vont sans doute se l’arracher.

23. Raphael Diaz (FR Gottéron)

Raphael Diaz.

Raphael Diaz.

freshfocus

Le capitaine de l’équipe de Suisse a quitté (à contre-coeur) son club formateur, l’EV Zoug. Au moins, il a réussi sa sortie en décrochant le titre de champion de Suisse en 2021. Le voici désormais à Fribourg, pour un nouveau défi. Réussira-t-il, à 35 ans, à trouver ses marques dans un environnement très émotionnel au sein duquel les attentes envers sa personne seront forcément très élevées?

22. Killian Mottet (FR Gottéron)

Killian Mottet. 

Killian Mottet.

freshfocus

23 buts, 25 assists en 50 matches! L’ailier le plus rusé du championnat, qui a attendu d’atteindre la trentaine pour exploiter tout son potentiel, sort d’une saison monstrueuse avec FR Gottéron. Le plus dur sera de confirmer, mais s’il parvient à reproduire les mêmes performances offensives dans une BCF Arena ouverte cette fois-ci au public chaud-bouillant du HCFG, on ose à peine imaginer à quel point la grandiose enceinte des Dragons va trembler à chacun de ses coups d’éclat.

21. Gauthier Descloux (GE Servette)

Gauthier Descloux.

Gauthier Descloux.

freshfocus

Le Fribourgeois est un gardien spectaculaire capable de gagner un match à lui seul. Il a répondu présent lorsqu’il a définitivement hérité du poste de numéro un après le départ de Robert Mayer en 2020. Brillant en saison régulière, il s’est malheureusement blessé durant les play-off, manquant au passage toute la finale contre Zoug. A 25 ans, il fait déjà partie des meilleurs gardiens du pays et sa marge de progression est encore énorme.

Jeudi: rangs 11 à 20.

Ton opinion