Publié

Jura bernoisTornos accuse un plongeon de son chiffre d'affaires

Le fabricant prévôtois de machines-outils a vu ses ventes plonger de 36,4% sur les neuf premiers mois de l'année et même de 46,4% sur le seul troisième trimestre.

L'année 2012 s'annonce noire pour Tornos.

L'année 2012 s'annonce noire pour Tornos.

Keystone

Tornos n'a pas encore rééquilibré son chiffre d'affaires. Le fabricant prévôtois de machines-outils a vu ses ventes plonger de 36,4% à 128,5 millions de francs sur les neuf premiers mois de l'année et même de 46,4% à 31,5 millions sur le seul troisième trimestre.

La suite de l'exercice ne s'annonce pas non plus sous les meilleurs auspices au vu du carnet de commandes. Celles-ci ont chuté de 36,5% à 216,4 millions de francs après neuf mois et de 42,6% à 34 millions au troisième trimestre, a précisé mardi l'entreprise.

Pour tenter d'enrayer cette évolution, Tornos a présenté deux nouveaux modèles de centres d'usinage au cours d'expositions à Stuttgart, en Allemagne, et à Milan, en Italie. Lesquels ont suscité "un grand intérêt", selon ses dires.

Au niveau opérationnel, les résultats ne sont pas à la fête non plus. En cause: les coûts de restructuration, annoncés en septembre et se soldant par le licenciement de 147 collaborateurs. Le groupe a essuyé une perte opérationnelle (EBIT) de 10,9 millions sur les neuf premiers mois de l'année, contre un bénéfice de 12,1 millions un an plus tôt.

Sur le seul troisième trimestre, la perte opérationnelle s'élève à 8,3 millions de francs, après un résultat de 7,9 millions un an auparavant. Même sans les provisions liées aux charges du personnel, le groupe demeure dans le rouge, avec un déficit de 4,6 millions. Outre les coûts de ce redimensionnement, Tornos dit avoir subi une baisse des volumes, une pression accrue de la concurrence ainsi que le franc fort.

Ton opinion