Grosse colère: Toto Morand traite Postfinance de «voleurs»!
Actualisé

Grosse colèreToto Morand traite Postfinance de «voleurs»!

Le jour même où elle annonce ses mauvais résultats, la banque annonce à ses clients qu'elle va percevoir un intérêt négatif de 1 % à partir du 1er octobre. Le commerçant et politicien vaudois a vidé son compte.

par
Eric Felley
Trop c'est trop... Toto Morand a retiré ses avoirs à Postfinance qui lui a annoncé une «ponction» de 1 % sur ses avoirs à partir du 1er octobre.

Trop c'est trop... Toto Morand a retiré ses avoirs à Postfinance qui lui a annoncé une «ponction» de 1 % sur ses avoirs à partir du 1er octobre.

Le Matin

Hier jeudi, jour où elle annonçait des résultats en nette baisse au premier semestre 2018, Postfinance a fait parvenir à certains de ses clients une notification.

Dès le 1er octobre, un taux de 1% sera prélevé sur leurs avoirs à partir d'un certain montant que Toto Morand qualifie de «ridicule». Le commerçant et politicien vaudois s'insurge sur Facebook contre la manière et traite la filiale postale de «voleurs». De plus, «elle nous conseille du même coup de contacter quelqu'un de Postfinance pour acheter des fonds de placement qui eux sont détaxés... Des fonds d'immobilier américain ? Ou un peu de technologie américaine ? On nous prend vraiment pour des cons», s'indigne-t-il.

Il se demande également quand la Banque Nationale suisse va mettre un terme à ses taux négatifs: «Dans un pays où l'inflation atteint cette année presque 1%, on nous pique encore un autre 1% avec des intérêts négatifs. Tout ça pour booster les exportations des champions du SMI et distribuer des dizaines de milliards de dividendes aux actionnaires déjà bien repus depuis 10 ans?»

Ni une ni deux, le Vaudois fâché a trouvé une rapide parade: «En deux clics, le compte a déjà été vidé ce matin, c'est aussi ça Postfinance, ça va vite, certains s'étonnent de leurs mauvais résultats...»

Votre opinion