21.11.2020 à 21:45

FootballTottenham et Mourinho croquent le City de Guardiola

Tottenham a pris provisoirement la première place de la Premier League, lors de la 9e journée, en s’imposant sans bavure face à Manchester City (2-0), alors que Chelsea a confirmé son excellente forme en battant aisément Newcastle (2-0).

Le «Special One» était aux anges.

Le «Special One» était aux anges.

KEYSTONE

La défaite de City à White Hart Lane est d’autant plus douloureuse pour Pep Guardiola qu’elle intervient quelques jours après la prolongation de son contrat, qui était censée redonner de la sérénité à son effectif. Cette nouvelle contre-performance, trois semaines après un match nul à domicile contre Liverpool (1-1) fait dangereusement glisser sa formation vers la deuxième moitié du classement (10e), à huit longueurs de Tottenham, leader provisoire avec 20 points, en attendant le choc Liverpool – Leicester dimanche.

Les Spurs n’ont eu besoin que d’une flèche pour faire la différence en première période. Une course croisée de Heung-Min Son, lancé par le Français Tanguy Ndombélé, a mystifié Cancelo et permis aux hommes de José Mourinho de plonger City dans le doute (1-0, 5e). Déjà admirable de régularité depuis son arrivée à Londres en provenance du Bayer Leverkusen en 2015, le Sud-Coréen réalise son meilleur début de saison. Avec neuf buts inscrits en neuf matches, il prend la tête du classement des buteurs.

Très disciplinée, la formation du Nord de Londres a passé son temps à défendre à neuf, avec le seul Kane libéré en pointe, dans l’attente d’un contre. Celui-ci est venu peu après l’heure de jeu, et a été conclu par Giovani Lo Celso, entré en jeu quelques minutes plus tôt (2-0, 65e).

En dehors d’une incursion de Gabriel Jesus stoppée par son garde du corps Alderweireld (9e), d’un but de Laporte refusé après l’intervention de la VAR après une main de Jesus, City n’a quasiment jamais été menaçant, se contentant de dominer territorialement. De retour de leurs stages en sélection, les créateurs De Bruyne, Bernardo Silva, Mahrez et Torres n’ont guère été inspirés.

La dégradation de l’expression collective des Citizens, depuis environ deux ans, et particulièrement depuis le début de la saison, pose de sérieuses questions sur leur capacité à jouer le titre, voire à accrocher une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Pep Guardiola, qui a perdu quatre de ses sept dernières confrontations face à José Mourinho, doit rapidement trouver des solutions.

Chelsea en forme avant Rennes

Avec neuf matches sans défaite et un seul but encaissé au cours des 11 dernières heures de jeu, Chelsea se déplacera en pleine confiance à Rennes, mardi, à l’occasion de la quatrième journée de la Ligue des Champions. Sa victoire obtenue à Newcastle (2-0) n’a souffert aucune contestation, tant les hommes de Frank Lampard ont surclassé les Magpies, sans donner l’impression de forcer leur talent.

Un but contre son camp de Federico Fernandez (10e), puis un poteau rentrant de Tammy Abraham (65e) ont constitué une maigre récolte au regard de la supériorité affichée. «Nous avons dominé le match, et nous aurions pu marquer plus de buts, mais les gars ont très bien géré», s’est réjoui Frank Lampard après la rencontre. «Nous avons perdu ici l’an dernier, c’est donc une bonne progression de venir ici et d’obtenir le résultat souhaité».

En l’absence de Thiago Silva, ménagé par Lampard, la paire Rudiger-Zouma n’a finalement guère tremblé, bien aidée par Ngolo Kanté replacé en sentinelle, mais aussi soutenue par la frilosité tactique de l’entraîneur de Newcastle, Steve Bruce. Au-delà du match de Rennes, le prochain défi des Blues, 2es du classement à deux points du leader, sera la réception de Tottenham, dimanche 29 novembre, qui donnera une idée claire de leur capacité éventuelle à se mêler à la course au titre.

Leader virtuel avant cette journée, le promu Aston Villa a de nouveau montré ses limites à domicile, en perdant face à Brighton (1-2). Très solides à l’extérieur (trois victoires en trois matches et aucun but encaissé), les Lions ont montré des fragilités défensives criantes et concédé leur troisième défaite de suite chez eux, après celles contre Leeds (0-3, le 23 octobre) et Southampton (3-4, le 1er novembre).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Redalain

22.11.2020 à 10:33

Guardiola a rempilé pour 2 ans, il faudra qu'il secoue fort son sac à malices pour trouver de nouvelles solutions ... en attendant l'arrivée de Messi !