Actualisé 11.09.2017 à 09:03

Toujours plus de logements libres en Suisse

Suisse

Pour la huitième année consécutive, l'Office fédéral de la statistique a montré une hausse du nombre de logements vacants dans le pays.

Il y a près de 65'000 logements libres sur le territoire suisse.

Il y a près de 65'000 logements libres sur le territoire suisse.

Image d'illustration

Il y a toujours davantage de logements vacants en Suisse. Au 1er juin dernier, l'Office fédéral de la statistique (OFS) en a compté 64'893, soit 1,47% de l'ensemble du parc de logements. Le nombre est en hausse de 15% en glissement annuel.

Le taux de logements vacants, maisons individuelles comprises, est ainsi en augmentation pour la huitième année consécutive, a indiqué lundi l'OFS. Ces dernières années, la tendance à la hausse s'accélère toujours plus, précise le communiqué. Le nombre de logements vacants s'est accru dans les sept grandes régions de Suisse, ajoute l'OFS. Le Tessin ( 0,38 point) a connu la variation absolue la plus forte du taux de logements vacants, devant l'Espace Mittelland (Neuchâtel, Jura, Fribourg, Berne et Soleure) ( 0,24 point).

Zurich connaît la plus faible variation ( 0,05 point), portant son taux de logements vacants à 0,9%. La barre du 1% a été franchie dans 19 cantons, soit dans un de plus que l'année précédente (Schwyz). Soleure est le canton qui enregistre le taux le plus élevé (2,89%), devant Appenzell Rhodes-Intérieures (2,36%) et Argovie (2,34%).

Comme l'année passée, le taux le plus bas a été relevé dans le canton de Zoug (0,43%). Les taux des cantons de Bâle-Ville (0,5%) et de Genève (0,51%) étaient à peine plus élevés.

Plus de maisons vides

Au 1er juin 2017, 6785 maisons individuelles étaient vacantes en Suisse, soit 262 unités ou 4% de plus qu'un an auparavant. Le nombre des nouveaux logements vacants a enregistré une hausse sensible de 1296 unités ou près de 15% en un an. Au total, 10'064 nouveaux logements étaient vacants le jour de référence.

Au 1er juin 2017, 53'327 logements à louer étaient vacants en Suisse. Cela représente une hausse de 7823 unités ou de 17% par rapport à l?année précédente, un seuil qui n?avait plus été atteint depuis la fin des années 1990. Le nombre de logements vacants à vendre s'est accru en un an de 552 unités ou 5%, pour totaliser 11 566 unités.

Par rapport au 1er juin 2016, le nombre des logements vacants a augmenté dans toutes les catégories (nombre de pièces). La hausse se situe entre 6% pour les logements de 6 pièces et près de 19% pour les logements de 2 pièces. La plupart des logements vacants sont des 3 pièces (20'820 unités) ou des 4 pièces (19'317 unités).

L'OFS considère comme vacants tous les logements habitables (meublés ou non) et destinés à la location durable ou à la vente qui étaient inoccupées le jour de référence (le 1er juin). Sont également considérées comme des logements les maisons individuelles inoccupées et destinées à la location ou à la vente. Sont aussi recensés les logements vacants, déjà loués ou vendus pour une date ultérieure.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!