Coronavirus – Toujours plus d’employeurs exigent le pass sanitaire
Publié

CoronavirusToujours plus d’employeurs exigent le pass sanitaire

De grands entreprises suisses telles que Novartis ou la Zurich exigent le certificat sanitaire et renforcent les règles d’accès à leurs sites. D’autres l’envisagent.

(Image d’illustration.)

(Image d’illustration.)

Photomontage Justine Romano/Getty Images

Un nombre grandissant d’entreprises suisses exigent désormais le certificat Covid de leurs employés, rapporte la «SonntagsZeitung» du jour. Parmi eux, trois grands employeurs: Novartis, Swiss Re et Zurich. Et La Poste est la première entreprise publique qui exige ce pass de certains employés. «L'exigence d'un certificat est utilisée de manière sélective et dans des cas individuels», explique une porte-parole. «Par exemple, lorsque les employés de La Poste distribuent des lettres et des colis dans un hôpital.»

D’autres firmes, dont Amag, ABB, EY, le groupe NZZ et TX Group, évaluent actuellement l’introduction du certificat Covid, rapporte la «NZZ am Sonntag». Et Implenia, Google ou l’UBS n’en excluent pas l’introduction prochaine.

Vaccins au sein des entreprises

De grandes entreprises, dont l'entreprise de construction Anliker, le fabricant de papier CPH et le fabricant de machines Bühler, ont opté pour une autre approche. Elles proposent à leurs collaborateurs de se faire vacciner dans les locaux de l'entreprise. Et apparemment avec succès: chez Anliker, 400 employés se sont fait vacciner, chez CPH environ 170, chez Bühler environ 500 employés, mais aussi des habitants du quartier.

Le président de la faîtière des Eglises libres explique en revanche, dans la «NZZ am Sonntag», que l’obligation du pass sanitaire serait contraire aux principes chrétiens énoncés dans l’Evangile. La faîtière prévoit d’ailleurs, avec d’autres organisations chrétiennes, de déposer une plainte contre l’obligation du certificat Covid dans le canton de Genève.

(ewe)

Votre opinion

286 commentaires