Publié

CyclismeTour de Californie - 7e étape: Van Garderen contrôle sans problèmes (COMPTE RENDU)

L'Américain Tejay Van Garderen (BMC) devrait remporter dimanche le Tour de Californie cycliste après avoir parfaitement contrôlé ses adversaires samedi lors de la 7e étape, remportée au sommet de Mount Diablo par le Tchèque Leopold Koenig (NetApp).

Maillot jaune depuis la 5e étape, Van Garderen a fini à 12 secondes du vainqueur pour prendre la 3e place de cette avant-dernière étape, désignée comme l'étape-reine de l'épreuve, avec son arrivée à 1.200 m d'altitude après une ascension hors catégorie non loin de San Francisco (18,3 km à près de 6%). Koenig, pensionnaire d'une équipe de deuxième division, a devancé de sept secondes le Colombien Janier Acevedo, qui avait attaqué à 3 kilomètres du sommet. L'audace du Colombien de 23 ans, vainqueur de la 2e étape lundi dans la canicule de Palm Springs (plus de 45 degrés), a payé puisqu'il est monté sur le podium provisoire de l'épreuve en passant de la 5e à la 3e place du général. Le Tchèque a déposé Acevedo en accélérant à 200 m de la ligne, au pied de la rampe à 17% qui mène au sommet. L'Australien Michael Rogers, dauphin de Van Garderen au général, a passé la ligne d'arrivée aux côtés de l'Américain. Sauf incident de course, Rogers -vainqueur du Tour de Californie en 2010- ne devrait pas être en mesure de refaire ses près de deux minutes de retard dimanche lors de la dernière étape entre San Francisco et Santa Rosa, qui ne présente pas de difficultés. Le principal suspense dimanche concernera l'identité du maillot vert, que se disputent le Slovaque Peter Sagan et l'Américain Tyler Farrar. Dans l'ascension, Van Garderen a pu compter sur l'appui du Suisse Matias Frank, 4e au général, et du grimpeur français Amaël Moinard. "Le boulot de l'équipe a été incroyable, ils m'ont presque rendu la vie facile alors que c'était une étape difficile. Je n'ai pas stressé", a expliqué Van Garderen, 5e du Tour de France l'été dernier à 23 ans (maillot blanc) et qui devrait remporter en Californie sa première victoire dans une course à étapes. Le Luxembourgeois Andy Schleck (RadioShack) s'est signalé pour la première fois dans ce Tour de Californie comme membre d'une échappée qui a longtemps fait course en tête mais a éclaté au début de l'ascension de Mount Diablo. bpe/tj

(AFP)

Votre opinion